#544 • Haig Club Single Grain Whisky

40% alc./vol.
Distillerie Cameronbridge, Leven, Highlands, Écosse

En 2015 environ, nous avons eu droit à un whisky de grain très anticipé, un spiritueux ayant comme porte-parole nul autre que David Beckham, produit par la distillerie Cameronbridge de Diageo, le Haig Club.

Cameronbridge a été fondée en 1824 par John Haig, s’inspirant de son légendaire ancêtre Robert Haig qui se serait fait pogner en 1655 à distiller le jour du sabbat! Son whisky de grain servant depuis toujours à bien des blends écossais, Haig a maintenant décidé de suivre la mode et de nous offrir une expression single grain.

Comme le disait si bien le comédien américain Julius Henry Marx, plus connu sous le surnom de Groucho Marx (1890-1977):

Un intellectuel est quelqu’un qui regarde une saucisse et pense à Picasso.

Aussi pâle qu’un albinos.

Nez:
Caoutchouc chauffé, vanille, cumin et chêne. Grain légèrement sucré. Sent beaucoup l’alcool pour un whisky dilué à 40%, ce qui a pour effet de bien cacher ses aspects plus complexes.

Bouche:
Très crémeux et sucré. poires et melon, vanille et chêne. Bien mieux exécuté qu’au nez.

Finale:
Quelques épices gorgées d’alcool nous restent longtemps en bouche avec une touche de chêne. Gingembre et vanille.

Équilibre:
J’ai bien de la misère à justifier le prix d’une bouteille comme celle-ci. David Beckham ne boit clairement pas de whisky. Comme le diraient certains, je n’hésite pas à l’appeler le « Beats by Dre » du monde du whisky.

Note: ★★★★★

#543 • Glenfiddich 19 ans Age of Discovery Red Wine Cask Finish

40% alc./vol.
Distillerie Glenfiddich, Dufftown, Speyside, Écosse

Vu qu’un Glenfiddich n’attend pas l’autre, je vais continuer ici avec une expression dans la même veine que la dernière, le Glenfiddich 19 ans Age of Discovery Red Wine Cask Finish.

Faisant partie de la série « Age of Discovery », une exclusivité du marché hors-taxes, ce single malt de 19 ans d’âge a été affiné, comme son nom l’indique, en fûts de vin rouge. Pas n’importe lequel, du vin rouge sud-américain. Pourquoi? Pour commémorer le voyage du HMS Beagle, qui s’est rendu en 1831 justement en Amérique du Sud, avec nul autre que Charles Darwin à son bord, afin de recueillir des fossiles qui serviront à supporter la théorie de l’évolution.

Comme le disait si bien justement le naturaliste et paléontologue anglais Charles Darwin (1809-1882):

Quelle bonne chose ce serait si les scientifiques mouraient à 60 ans, car passé cet âge, leur opposition à toute théorie nouvelle est certaine.

Toujours l’ambre classique du Speyside, cette fois avec une légère teinte rougeâtre.

Nez:
Orge, chêne, petits fruits et vin rouge. Touche de fruits tropicaux. Plutôt joyeux je dirais.

Bouche:
Raisins, vanille et petits gâteaux au beurre. Un robuste chêne supporte le tout, trempé dans le miel. Vineux.

Finale:
Chaleureuse, longue, épicée, sèche et chocolatée. Un dram de bord de foyer.

Équilibre:
Bien mieux que les autres offres de la série « Age of Discovery ». Une brillante réussite dans la catégorie « Finition en fûts de vin (fortifiés ou pas) ».

Note: ★★★★