#488 • Vic Caledonian Mac na Braiche – Single Malt Spirit – Moscatel Cask Finish

Vic Caledonian Mac na Braiche Moscatel

50% alc./vol.
Victoria Caledonian Distillery, Victoria, Colombie Britannique, Canada

On entame la seconde moitié des whiskys dégustés lors de la visite de Graeme Macaloney, fondateur de la distillerie britanno-colombienne Victoria Caledonian, chez Québec Whisky le mois dernier, avec le Vic Caledonian Mac na Braiche – Single Malt Spirit – Moscatel Cask Finish.

Toujours un presque-whisky à 2 ans et demi, l’expression d’aujourd’hui a été affinée dans des fûts ayant contenu du vin moscatel et a été embouteillée à 50% d’alcool.

Comme le disait si bien le gardien du sceau privé du Japon de 1940 à 1945, le marquis Kōichi Kido (1889-1977):

A la première coupe, l’homme boit le vin ; à la deuxième coupe, le vin boit le vin ; à la troisième coupe, le vin boit l’homme.

Nez:
Vague de new make qui obscurcit un peu le reste du tableau. Tire chauffée, épices et acétone. Épinette avec un petit côté vinaigré.

Bouche:
Vin blanc dessert sucré, jus de fruits, fortes épices. Les saveurs sont intenses, mais un peu off-key.

Finale:
Longue et chaude, quoique minérale et astringente à la fois. Punch aux fruits tropicaux.

Équilibre:
Bel effort, mais je crois qu’on devrait garder l’édition standard jusqu’a la maturation désirée et seulement ensuite on s’amusera à faire des finitions un peu funky.

Note: ★★★★★

#487 • Vic Caledonian Mac na Braiche – Single Malt Spirit

Vic Caledonian Mac na Braiche Single Malt

50% alc./vol.
Victoria Caledonian Distillery, Victoria, Colombie Britannique, Canada

L’autre jour chez Québec Whisky on a eu l’occasion d’accueillir Graeme Macaloney, fondateur de la distillerie Victoria Caledonian, en Colombie Britannique.

Le whisky d’aujourd’hui est leur single malt phare, qui, à 2 ans et demi, n’a pas encore acquis la maturité propre à un vrai whisky, du moins légalement parlant. Son vieillissement s’est fait dans les fameux fûts de vin « STR » du regretté Dr. Jim Swan.

À 50 degrés d’alcool, ça « kick » comme on dit…

Mais comme le disait si bien le négociant américain, premier millionnaire de l’histoire des États-Unis, John Jacob Astor (1763-1848):

Les demi-mesures sont inintéressantes.

Nez:
Vent discret de mélasse de new make, devant une vague de tarte aux fruits des champs, de caramel et de cerise.

Bouche:
Raisins rouges, caramel et cassonade, épices, chêne et vin.

Finale:
Belles épices, beau bois, belle texture. Belle chaleur et belle longueur. Superbe.

Équilibre:
Très très solide pour un spirit drink. On pourrait pratiquement le vendre tel quel (ils le font d’ailleurs), alors imaginez quand ça va pouvoir porter le nom « whisky »…

Note: ★★★★★