#546 • Glenfiddich 125th Anniversary Edition

43% alc./vol.
Distillerie Glenfiddich, Dufftown, Speyside, Écosse

Un autre Glenfiddich spécial que j’ai eu l’occasion de déguster il y a quelque temps grâce à Québec Whisky, le Glenfiddich 125th Anniversary Edition.

Glenfiddich a mis en marché cette expression toute spéciale en 2012 pour souligner leurs 125 ans de production de whisky. Une belle combinaison de malts tourbés et non-tourbés vieillis dans un amalgame de fûts de bourbon et de xérès, la proportion tirant plus vers ces derniers. Un bel emballage pour un beau dram festif.

Comme le disait si bien l’ingénieur allemand Hellmuth Walter (1900-1980):

Même les plus cons ont leur jour de gloire : leur anniversaire.

Ambre bien riche et alléchant.

Nez:
Une superbement subtile fumée sous-jacente enrobe chaleureusement des notes de fruits, de miel, d’orange et de poivre.

Bouche:
Vanille, pommes et cacao. Petits fruits secs, chêne et retour de la vanille. le tout enveloppé d’une chaude tourbe étrangère.

Finale:
Longue et subtile. S’étire sur des pointes de poivre, de fruits et de chêne. De nouveau, on est ensorcelés par cette tourbe diffuse et réfractaire.

Équilibre:
C’est plus que rafraîchissant de voir Glenfiddich sortir de sa zone de confort et jouer si magistralement avec cette tourbe allochtone.

Note: ★★★★

#544 • Haig Club Single Grain Whisky

40% alc./vol.
Distillerie Cameronbridge, Leven, Highlands, Écosse

En 2015 environ, nous avons eu droit à un whisky de grain très anticipé, un spiritueux ayant comme porte-parole nul autre que David Beckham, produit par la distillerie Cameronbridge de Diageo, le Haig Club.

Cameronbridge a été fondée en 1824 par John Haig, s’inspirant de son légendaire ancêtre Robert Haig qui se serait fait pogner en 1655 à distiller le jour du sabbat! Son whisky de grain servant depuis toujours à bien des blends écossais, Haig a maintenant décidé de suivre la mode et de nous offrir une expression single grain.

Comme le disait si bien le comédien américain Julius Henry Marx, plus connu sous le surnom de Groucho Marx (1890-1977):

Un intellectuel est quelqu’un qui regarde une saucisse et pense à Picasso.

Aussi pâle qu’un albinos.

Nez:
Caoutchouc chauffé, vanille, cumin et chêne. Grain légèrement sucré. Sent beaucoup l’alcool pour un whisky dilué à 40%, ce qui a pour effet de bien cacher ses aspects plus complexes.

Bouche:
Très crémeux et sucré. poires et melon, vanille et chêne. Bien mieux exécuté qu’au nez.

Finale:
Quelques épices gorgées d’alcool nous restent longtemps en bouche avec une touche de chêne. Gingembre et vanille.

Équilibre:
J’ai bien de la misère à justifier le prix d’une bouteille comme celle-ci. David Beckham ne boit clairement pas de whisky. Comme le diraient certains, je n’hésite pas à l’appeler le « Beats by Dre » du monde du whisky.

Note: ★★★★★