#498 • SMWS 3.270 Bowmore 18 ans

55.8% alc./vol.
Distillerie Bowmore,

« Surf ‘n’ turf in a camel’s saddlebag »

Un superbe Bowmore de 18 ans, distillé le 25 septembre 1997 depuis des ex-fûts de xérès pour un magot final de 594 bouteilles, merci SMWS

Si vous ne connaissez pas la SMWS vous pouvez continuer à lire. Si vous préférez passer directement à l’évaluation de cet embouteillage, vous pouvez sauter les deux prochains paragraphes encore une fois sans problème.

La Scotch Malt Whisky Society, ou SMWS, est le plus grand club de whisky au monde, avec plus de 26 000 membres répartis dans 16 pays. Avec leurs racines au Royaume-Uni, ils sont tellement étendus qu’ils peuvent se permettre d’acheter des fûts de whisky et de les embouteiller afin de les vendre exclusivement à leurs membres.

Toujours des single casks, embouteillés cask strength, sans aucune mention de la distillerie, leurs expressions sont toujours très prisées et encensées. Bien que le pourcentage d’alcool et l’âge du whisky soient indiqués sur la mystérieuse bouteille, aucune mention de la distillerie d’origine ne s’y retrouve. Le seul indice de son origine est sous la forme d’un cryptique code impossible à déchiffrer à mois d’avoir accès à la légende appropriée.

Comme le disait si bien le général allemand Gustav Adolf Joachim Rüdiger Graf von der Goltz (1865-1946):

Celui qui doit être pendu à Pâques trouve le carême bien court.

Nez:
Légère tourbe, caramel grillé, sel marin, orge sucrée. Côtes levées BBQ et sherry poussiéreux. Vapeurs sèches et camphrées.

Bouche:
Caramel, tabac à pipe, xérès astringent, tourbe et pastilles pour la gorge. Cuir et fumée.

Finale:
Chaude et longue sur des notes de cuir, de bois et de fumée.

Équilibre:
Un grand, grand, grand peated sherry cask.

Note: ★★★★

#495 • Gordon & MacPhail Glenrothes 1997-2015

56.8% alc./vol.
Distillerie Glenrothes, Rothes, Speyside, Écosse

On se penche aujourd’hui sur un Glenrothes, chose qui n’arrive pas si souvent que ça, en plus on a droit à une édition spéciale Cask Strength provenant du fût #8720 et embouteillé pour les Companions of the Quaich.

Les quoi? Les Companions of The Quaich sont un organisme à but non-lucratif fondé en 2001 ayant comme mission la promotion et le partage des connaissances et de l’appréciation du Single Malt Whisky. Ça ressemble drôlement à quelque chose de bien de chez nous, non?

Comme le disait si bien le cardinal Guillaume-Egon de Fürstenberg (1629-1704):

Comment pouvez-vous avoir un animal comme compagnon et un autre pour dîner?

Nez:
Fruits mûrs, raisins et bois du xérès. Toffee et noisettes. Le taux d’alcool élevé transparaît un peu plus qu’on le voudrait ici.

Bouche:
Belle texture, arrivée en bouche chaude et épicée. Bois astringent, raisins, orange, caramel et sucre brun. Caramel salé et Fruit-O-long en puissance. L’alcool a tôt fait de laisser la scène aux belles saveurs.

Finale:
Bois et épices, comme la plupart des bons sherry casks, mais ici on garde en prime le meilleur de toutes les saveurs expérimentées en bouche, plus une noix de beurre.

Équilibre:
Un beau cask strength qui sait tirer parti de tous les bons côtés de ce Glenrothes. Gordon & MacPhail ont su scorer cette fois-ci. Encore malheureusement une édition qui ne refera jamais surface.

Note: ★★★★