#481 • Kilchoman 10 ans Single Cask Release – Kensington Wine Market

Kilchoman 10 KWM

56.6% alc./vol.
Distillerie Kilchoman, Kilchoman, Islay, Écosse

Lors de la visite chez Québec Whisky de Andrew Ferguson, big boss du Kensington Wine Market de Calgary, nous avons eu la chance et le bonheur de terminer la soirée sur les notes tourbées d’un Kilchoman 10 ans Single Cask Release.

Embouteillé le 21 août 2018 exclusivement pour le KWM, ce malt a été distillé le 21 août 2008 et provient du Cask 413/2008, ayant auparavant contenu du bourbon.

Comme le disait si bien le duc de Savoie et prince de Piémont, Victor-Amédée Ier de Savoie (1587-1637):

Les gens deviennent rarement célèbres pour ce qu’ils disent jusqu’à ce qu’ils soient célèbres pour ce qu’ils ont fait.

Nez:
Tourbe fruitée et maltée, framboises, vanille, caramel et chêne. Tout en douceur, comme les meilleurs cask strengths, qui cachent leur jeu jusqu’à la dernière seconde.

Bouche:
Doux et mielleux, tourbé et fruité à la fois. Orange, pierre lavée et sel marin. Épices et bois en puissance et en élégance à la fois.

Finale:
Se termine de façon affirmée et agréable, dans le respect des arômes exprimés précédemment.

Équilibre:
Encore une fois, des fûts de Kilchoman choisis par le KWM, une alliance qui peut difficilement produire des mauvais résultats.

Note: ★★★★

#475 • Game of Thrones House Lannister Lagavulin 9 ans

48% alc./vol.
Distillerie Lagavulin, Port Ellen, Islay, Écosse

Grande finale de la gamme des single malts de la série Game of Thrones, qui met en scène un concept où chaque grande maison de la série de bouquins est associée à une distillerie du géant de la boisson Diageo.

Merci à l’alliance entre Québec Whisky et La Centrale Scotch Whisky, qui a permis de faire vivre cette dégustation épique à nos membres bien avant la sortie en SAQ de cette collection!

Comme quoi un des grands conseils de la vie est de toujours garder le meilleur pour la fin, la famille Lannister n’avait d’autre choix que de se laisser représenter par la grande Lagavulin. On encense souvent le 16 ans d’âge de la distillerie, et bien que cette expression n’en ait que 9, mais n’ayez crainte, cet embouteillage est digne de tous ces personnages complexes et perfides.

Les mots officiels de la famille sont « Hear me Roar », mais on connaît beaucoup plus les paroles suivantes qui sont fièrement propagées par tous les Lannister:

A Lannister always pays his debts.

Nez:
Tourbe dans un écrin de sherry, main de fer dans un gant de velours, tout comme la maison Lannister. Tundra, caramel, tourbe maritime et fruits des champs. Jus de pomme-raisin. Fumée enivrante.

Bouche:
Texture soyeuse et sensuelle, tourbe fruitée, bois de chêne, épices, xérès et orange. Très vineux, tannins, cuir et caramel. Confitures de framboise. Exquis.

Finale:
Douce et corsée à la fois, sur une longue et ensorcelante période. Chêne gorgé de xérès et d’épices, fumée discrète et salée à la fois.

Équilibre:
Le grand gagnant de la série. Dans presque toute oeuvre de fiction, le vilain est toujours plus complexe. Ici nous avons droit à un grand Lagavulin, son seul point faible étant que tout comme les Lannisters, nous savions à quoi nous attendre. Tywin doit en avoir des tonneaux et des tonneaux sous les fondations de Casterly Rock.

Note: ★★★★