#539 • Macallan Enigma

Macallan Enigma

44.9% alc./vol.
Distillerie Macallan, Craigellachie, Speyside, Écosse

On entame la seconde moitié de notre dégustation Macallan de Québec Whisky avec le pinacle de la Quest Collection, réservée au marché des boutiques hors-taxes, le Macallan Enigma.

Un peu comme son petit frère le Terra, le Macallan Enigma est un whisky produit avec des sherry-seasoned casks, des fûts assaisonnés. Ce qui lui donne peut-être un peu plus de panache, c’est que ce serait ici uniquement des fûts européens provenant d’un unique tonnelier de Jerez de la Frontera, Espagne. Richesse et intensité un peu plus remarquées? On verra bien.

Comme le disait si bien le poète, explorateur, journaliste et homme politique australien William Charles Wentworth (1790-1872):

Le fleuve fait des détours parce que personne ne lui montre le chemin.

Nez:
Dattes et raisins secs, touche de chêne et de pelure d’orange. Sherry et malt classique du Speyside. Mousse à la vanille et copeaux de chocolat râpé.

Bouche:
Raisins, chocolat et caramel. Épices, chêne et vanille. Petits fruits séchés et xérès.

Finale:
Longue et chaude, sur des restants de texture goulue et épicée. Raisins secs, cacao et orange. Bois poussiéreux et sherry noble.

Équilibre:
Enfin ce soir on a droit à de la richesse digne du statut de la distillerie. Saveurs franches et distinguées, un whisky avec lequel on veut passer un peu de temps.

Note: ★★★★

#538 • Macallan Terra

Macallan Terra

43.8% alc./vol.
Distillerie Macallan, Craigellachie, Speyside, Écosse

Merci à Québec Whisky, car en leur compagnie on complète la première demie de cette dégustation « haut-de-gamme » en pandémie. De six produits Macallan dispendieux, nous y allons avec le Macallan Terra.

Une autre édition uniquement disponible en boutique hors-taxes, le Macallan Terra est le 3e d’une série exclusive aux aéroports appelée la « Quest Collection », débutant avec le justement nommé Quest, suivi du Lumina, du Terra, et se terminant avec le Enigma. Le dit Terra est un whisky qui a vieilli en sherry-seasoned casks, des fûts assaisonnés au xérès. Attention il y a une distinction. Un vrai de vrai fût de sherry, le sherry y a passé un minimum de temps, assez pour que le bois confère vraiment quelque chose au xérès. Dans un fût assaisonné, le xérès n’y est resté que le temps de le dire. C’est à peine si on revend vraiment ce sherry. Ce qui donne un bois dont il n’y a malheureusement pas grand chose à tirer.

Le bois de ses fût provient et d’Amérique et d’Espagne, parce qu’à un moment donné, les arbres en Espagne, il n’en reste pas tant.

Comme le disait si bien le réalisateur, acteur et scénariste américain d’origine polonaise Tommy Wiseau (1955-):

Sept fois à terre, huit fois debout.

Nez:
Là, on commence à jaser! Le malt et le sherry classiques de Macallan reviennent tranquillement voguer par ici. Fruits rouges, dattes et cuir lointain. Bois, xérès et amandes. On est en terrain familier, mais agréable.

Bouche:
Texture un peu décevante, mais le reste plaît bien. Raisins secs, pelure d’orange et dattes, Cuir, légère fumée et caramel bien chaud. Pâte de fruits rouges, épices et chêne.

Finale:
Le xérès s’accroche bien à la planche de chêne, et on descend avec tout doucement dans un assemblage des arômes précédents.

Équilibre:
Ici on reconnait bien la distillerie, et ce à tous les niveaux. Un scotch solide, des saveurs de bois et de sherry affirmées, un prix exorbitant.

Note: ★★★★★