#495 • Gordon & MacPhail Glenrothes 1997-2015

56.8% alc./vol.
Distillerie Glenrothes, Rothes, Speyside, Écosse

On se penche aujourd’hui sur un Glenrothes, chose qui n’arrive pas si souvent que ça, en plus on a droit à une édition spéciale Cask Strength provenant du fût #8720 et embouteillé pour les Companions of the Quaich.

Les quoi? Les Companions of The Quaich sont un organisme à but non-lucratif fondé en 2001 ayant comme mission la promotion et le partage des connaissances et de l’appréciation du Single Malt Whisky. Ça ressemble drôlement à quelque chose de bien de chez nous, non?

Comme le disait si bien le cardinal Guillaume-Egon de Fürstenberg (1629-1704):

Comment pouvez-vous avoir un animal comme compagnon et un autre pour dîner?

Nez:
Fruits mûrs, raisins et bois du xérès. Toffee et noisettes. Le taux d’alcool élevé transparaît un peu plus qu’on le voudrait ici.

Bouche:
Belle texture, arrivée en bouche chaude et épicée. Bois astringent, raisins, orange, caramel et sucre brun. Caramel salé et Fruit-O-long en puissance. L’alcool a tôt fait de laisser la scène aux belles saveurs.

Finale:
Bois et épices, comme la plupart des bons sherry casks, mais ici on garde en prime le meilleur de toutes les saveurs expérimentées en bouche, plus une noix de beurre.

Équilibre:
Un beau cask strength qui sait tirer parti de tous les bons côtés de ce Glenrothes. Gordon & MacPhail ont su scorer cette fois-ci. Encore malheureusement une édition qui ne refera jamais surface.

Note: ★★★★

#478 • Berry Bros. & Rudd Ardmore 2010 KWM Cask

Berry Bros. & Rudd Ardmore

58.2% alc./vol.
Distillerie Ardmore, Kennethmont, Aberdeenshire, Highlands, Écosse.

Autre belle découverte lors du passage chez Québec Whisky de Andrew Ferguson, gourou en chef du Kensington Wine Market de Calgary, voici un Ardmore 2010 Cask Strength, embouteillé par Berry Bros. & Rudd pour le KWM.

La distillerie Ardmore à été fondée en 1898 par Adam Teacher, Le fils de William Teacher, le même Teacher que celui derrière le blend blend Teacher’s Highland Cream. Le malt allant presque tout dans ce blend, il n’en reste pas beaucoup pour des single malts, donc encore moins pour les embouteilleurs indépendants!

Nous sommes donc chanceux de pouvoir goûter à ce Ardmore de Berry Bros. & Rudd, un Cask Strength en plus!

Comme le disait si bien l’acteur, réalisateur, producteur, scénariste, metteur en scène de théâtre, dessinateur, écrivain et illusionniste George Orson Welles (1915-1985):

Il y a trois choses, dans la vie, que je ne supporte pas : le café brûlant, le champagne tiède et les femmes froides.

Nez:
Tourbe fruitée, malt caramélisé. Cuir et tannins vineux. Bois, vanille et sel complètent le tableau. Encore une fois le taux d’alcool se cache dans l’ombre, sûrement prêt à nous poignarder dès qu’on croisera son chemin.

Bouche:
Vanille, agrumes, miel et cassonade. Chêne, épices, tourbe et légère impression métallique ou minérale.

Finale:
Les épices explosent ici, mais elles amplifient le côté minéral du whisky plutôt que de le masquer. Légère erreur. Même la tourbe est trop discrète pour sauver les meubles.

Équilibre:
Très bel effort, mais malheureusement ses défauts dépassent ses qualités.

Note: ★★★★★