#492 • Bruichladdich Octomore 5 ans Edition 07.3 Islay Barley

63% alc./vol.
Distillerie Bruichladdich, Bruichladdich, Islay, Écosse

On fesse dans le dash aujourd’hui avec encore une des tours sombres de Bruichladdich, un Octomore bien sûr!

Tourbe à 169ppm, l’Octomore 7.3 a été distillé en 2010 et vieilli dans des anciens fûts de bourbon et dans des fûts ayant contenu du Ribera del Duero, un vin espagnol. Y’a pas plus Islay que ça!

Comme le disait si bien le proverbe afghan suivant:

Le nuage est sombre mais ce qui en tombe est de l’eau pure.

Nez:
Étonnant. Tourbe particulièrement fruitée. Agrumes, dont pamplemousse, miel, rosée du matin, pommes, feuilles vertes.

Bouche:
Texture mielleuse, notes tourbées bien sûr, mais extrêmement fruitées et florales aussi.

Finale:
Longue et chaleureuse, portant bien des notes de butterscotch, de vanille et de cacao sur une trame de fond de céréales, de tourbe et de melon au miel.

Équilibre:
Incroyable. Complexe, bien structuré. Modéré dans son approche, mais pas dans sa personnalité.

Note: ★★★★

#491 • Glenallachie 12 ans

43% alc./vol.
Distillerie Glenallachie, Aberlour, Speyside, Écosse

Avec une bonne partie de la gamme de cette distillerie qui est débarquée en SAQ plus tôt cet été, il est d’actualité de parler je crois de Glenallachie.

La distillerie Glenallachie a été fondée dans le village d’Aberlour, dans le speyside, en 1967 par Chivas Brothers. À cette époque, elle ne fournissait pratiquement que du whisky destiné aux blends de ce dernier. Sous une nouvelle administration, en 2018 une nouvelle gamme a vu le jour, comprenant des single malts de 10, 12,18 et 25 ans.

Aujourd’hui on essaie le 12 ans, fourni par Québec Whisky et disponible actuellement en SAQ.

Comme le disait si bien le prince d’Orange, Maurice de Nassau (1567-1625):

Un individu dépourvu du sens de l’humour est à la merci de tous les autres.

Nez:
Miel et melon, herbe et vanille. Caramel, raisin et bois discret. Poire et banane. Plutôt léger et aérien.

Bouche:
Fruits des champs, fraise et crème. Épices, chêne et cerise. Bien dosé, agréable quoique la texture soit moins au rendez-vous.

Finale:
Poivre noir, chêne, sucre brun et orange. Longueur moyenne.

Équilibre:
Un 12 ans qui plaît. Une distillerie dont on entend pas souvent parler. On va probablement en parler de plus en plus.

Note: ★★★★★