#541 • SMWS 24.132 Macallan 16 ans

58.4% alc./vol.
Distillerie Macallan, Craigellachie, Speyside, Écosse

« Engaging warmth »

Pour conclure la dégustation Macallan présentée par Québec Whisky la semaine dernière, un petit joyau de la Scotch Malt Whisky Society, débuter l’année, un bien entendu Macallan de 16 ans d’âge, distillé le 12 mars 2002 et embouteillé en 2018 depuis des fûts de bourbon de 1er remplissage, pour une récolte final de seulement 227 bouteilles!

Si vous ne connaissez pas la SMWS vous pouvez continuer à lire. Si vous préférez passer directement à l’évaluation de cet embouteillage, vous pouvez sauter les deux prochains paragraphes encore une fois sans problème.

La Scotch Malt Whisky Society, ou SMWS, est le plus grand club de whisky au monde, avec plus de 26 000 membres répartis dans 16 pays. Avec leurs racines au Royaume-Uni, ils sont tellement étendus qu’ils peuvent se permettre d’acheter des fûts de whisky et de les embouteiller afin de les vendre exclusivement à leurs membres.

Toujours des single casks, embouteillés cask strength, sans aucune mention de la distillerie, leurs expressions sont toujours très prisées et encensées. Bien que le pourcentage d’alcool et l’âge du whisky soient indiqués sur la mystérieuse bouteille, aucune mention de la distillerie d’origine ne s’y retrouve. Le seul indice de son origine est sous la forme d’un cryptique code impossible à déchiffrer à mois d’avoir accès à la légende appropriée.

Comme le disait si bien le joueur d’échecs, ingénieur, électricien et informaticien soviétique Mikhaïl Moïsseïevitch Botvinnik (1911-1995):

Un con qui marche va plus loin qu’un intellectuel assis

Nez:
Sucre en poudre, pommes et poires. Meringue et fleurs blanches. C’est déstabilisant on dirait presque plus un genre de Glenlivet Nàdurra First Fill Selection qu’un Macallan. Le grain y est, mais profondément caché par l’influence du fût.

Bouche:
Texture bien grasse et huileuse, à l’image de son taux d’alcool. Belles touches de cannelle et de sucre doré ici. Fruits rouges et miel doré, notes de chêne gorgé de jus de raisin blanc. Impression de beurre fondu. C’est incroyablement crémeux. Chocolat blanc.

Finale:
Belle longueur, belle chaleur. Bois sec et bien épicé. Vanille et pain frais.

Équilibre:
Toujours content de goûter un SMWS, mais un Macallan en plus? Assez rare merci. En plus on nous le sert sous une forme à laquelle la distillerie ne nous a pas habitués. Un dram rafraîchissant dans tous les sens du terme.

Note: ★★★★