#320 • Still Waters New Make Single Malt

50% alc./vol.
Still Waters Distillery, Concord, Ontario, Canada

Nous avons eu la chance l’an dernier au Club de Scotch Whisky de Québec de goûter, en compagnie d’un des fondateurs de la distillerie Still Waters, à une version diluée et commercialisée de leur white dog, le Still Waters New Make Single Malt.

Titrant seulement à 50% d’alcool, on doit pourtant saluer leur effort rigolo de mettre du français sur l’étiquette avec la maladroite traduction pour new make « nouveau faire »…

Comme le disait si bien le romancier américain Edgar Rice Burroughs (1875-1950):

Ce qui est nouveau est rarement vrai ; ce qui est vrai est rarement nouveau.

Clair comme de l’eau.

Nez:
Assez peu de mélasse du new make. Très fruité et floral, avec une orge bien présente. Cerise noire et raisin, biscuits patte d’ours.

Bouche:
La mélasse devient vite une juteuse salade de fruits suivie d’une généreuse pointe de gâteau forêt noire. Un petit peu de réglisse noire se laisse timidement deviner.

Finale:
Infime amalgame de fumée et d’épices. Petit retour de la cerise. À cette étape on distingue aisément l’orge maltée.

Équilibre:
Beau new make à l’image de ce qu’il deviendra plus tard. À chaque itération le Stalk & Barrel se peaufine, en voici la genèse.

Note: ★★★★★

#317 • Stalk & Barrel Single Malt Cask #8

46% alc./vol.
Still Waters Distillery, Concord, Ontario, Canada

Je termine cette phase exploratoire des différents fûts du single malt de la micro-distillerie ontarienne Still Waters avec le Stalk & Barrel Single Malt Cask #8.

Comme le disait si bien l’inventeur, scientifique et industriel américain Thomas Alva Edison (1847-1931):

En montant un escalier, on est toujours plus fatigué à la fin qu’au début. Dans ces conditions, pourquoi ne pas commencer l’ascension par les dernières marches et la terminer par la première?

Encore un vino verde pâlotte, mais plus orangé que rosé. Chablis, muguet et citron glacé.

Nez:
Sucré, fruité, beurre de pommes. Herbe, orge et brin de scie. Léger fond de colle à bois.

Bouche:
Mielleux à l’extrême. Sirop de table, jus de pommes et gomme balloune. Superbes notes imposantes de gingembre confit.

Finale:
Finale douce et charmante sur en gros les mêmes accents que le reste de l’expérience de dégustation.

Équilibre:
Encore un jeune whisky, mais aussi prometteur sinon plus que le reste des produits de cette distillerie.

Note: ★★★★★