#098 • Laphroaig Quarter Cask

48% alc./vol.
Distillerie Laphroiag, Port Ellen, Islay, Écosse

Je me gardais cette expression sublime de Laphroaig pour le bon moment. Et bien à en juger par le fond de bouteille qu’il reste sur la photo, ce moment est arrivé, je vous présente donc l’épique Laphroaig Quarter Cask.

Ce dernier réussit avec brio à recréer un genre de scotch qui se faisait il y a des siècles de cela, c’est-à-dire avec un vieillissement dans des tonneaux qui ne font que le quart de la taille d’un fût régulier, d’où le nom Quarter Cask.

Selon la distillerie, le fait d’utiliser ces plus petites barriques accélère le vieillissement du whisky et y augmente l’influence du bois. De surcroît, le fait qu’en général Laphroaig ne filtre pas ses expressions et embouteille celle-ci à 48% nous plaît énormément. Wow!

Comme l’a si bien dit à maintes reprises Hadrien, le 14e empereur romain, décédé aujourd’hui même en l’an 138, celui-là même qui a fait construire le fameux mur éponyme de tourbe et de pierre séparant l’Angleterre de l’Écosse :

Pourquoi faire les choses à moitié quand le quart suffit ?

Myriade d’ambre, d’orange, de rose et d’or.

Nez:
Fumée de tourbe avec un léger accent de caoutchouc. Racines de vanille dans un feu de camp. Eau de mer et notes de noix de coco.

Bouche:
Tourbe sucrée et épicée. Crème au beurre, cassonade, chêne huileux et érable, le tout habilement occulté par un nuage de salamandre.

Finale:
Longue et fabuleuse. Un petit zeste de raisin vient nous narguer en fin de partie. Tourbe et charbon de bois en furie. Tellement qu’un soir, alors que je venais de me gâter d’un petit dram, je vais rejoindre ma douce au lit. Après ne serait-ce que trois secondes elle s’exclame : « Lève-toi! Je pense que le chat a pissé sur le lit! » C’est alors que je lui réponds calmement : « Mais non, c’est moi qui vient de prendre un Laphroaig… »

Équilibre:
Un malt souverain, une bouteille à avoir impérativement en tout temps dans son armoire à whisky.

Note:

2 réponses sur “#098 • Laphroaig Quarter Cask”

Les commentaires sont fermés.