#009 • Glenkinchie 12 ans

Glenkinchie 12

43% alc./vol.
Distillerie Glenkinchie, Pencaitland, Écosse

Un gros merci à Pierre-Olivier pour son invitation à souper et pour m’avoir fait goûter à son scotch fétiche de fin de soirée, le Glenkinchie 12 ans…

Fondée en 1820, la distillerie Glenkinchie est située dans la vallée de la rivière Kinchie, en banlieue d’Édimbourg. Elle produit pour des blenders, Johnny Walker, entre autres, et pour elle-même, les single malts de 10 et 12 ans, et son Distiller’s Edition de 14 ans.

Comme le disait si bien le cardinal Léger à sa servante :

Passons sans plus attendre à la dégustation du vin de messe!

Nez:
Un mélange orange-vanille, qui se transforme rapidement en tarte au citron. « Avec meringue? » a blagué P.O… « OUI !!! » ai-je tout-de-go répondu…

Ensuite sous un premier voile d’alcool qui trahit son 43% on y hume un léger, surprenant et séduisant fond de tourbe.

Bouche:
Une belle et douce balade. Quand même belle rondeur, j’apprécie. On y goûte épices, agrumes, caramel au beurre, herbe et très légère tourbe fumée à la fin.

Finale:
Moyennement longue et épicée. Ça rappelle presque un cask strength distillé plus d’une fois.

Équilibre:
Un 12 ans plus que respectable. Un tantinet trop dispendieux, je le verrais plus entre 60 et 65 douilles. C’est pas le scotch de l’année mais je le choisirais volontiers avant un Glenlivet ou un Glenfiddich du même âge…

Note:

#008 • Amrut Fusion

Amrut Fusion

50% alc./vol.
Distillerie Amrut, Bangalore, Inde

Un whisky indien? De kossé? J’ai eu au départ la même réaction que vous, mais ma curiosité a fini par avoir le dessus. Ne vous en faites pas, l’eau du Gange n’a pas servi à sa distillation!

Selon la mythologie indienne, un vase d’or appelé Amrut apparut, contenant l’élixir de la vie, quand les Rakshasas et les dieux ont brassé les océans. Dans la vraie vie, l’Amrut Fusion résulte plus d’un savant assemblage de malt tourbé écossais et d’orge indien de l’Himalaya.

Ce whisky n’a aucun énoncé d’âge sur la bouteille, mais à ce qu’il paraît, le climat indien et l’altitude à laquelle le vieillissement s’effectue accélère démesurément la maturation. Trois ans à trois ans et demi en Inde équivaudrait à dix ans en Écosse! Comme des années de chien! …comparaison poche, passons aux choses sérieuses.

Comme le disait si bien la révérende mère Gaius Helen Mohiam:

Kull Wahad!

Nez:
Fraise et caramel. Arthur! J’aime les fruits au sirop! On sent bien les fûts de chêne, probablement des anciens fûts de bourbon. On parvient au deuxième nez à déceler une fine pointe de tourbe iodée sous une couche de groseille ou bien d’airelle. Un parfait exemple de complexité.

Bouche:
Wow! Coup de poing dans la geule! Très sucré, baies ou fruits confits. Ça se mute en vanille à mi-chemin, suivi d’épices pour terminer en finesse avec une légère fumée. Brillant.

Finale:
Sèche, longue avec un tout petit restant d’iode. Particulièrement marquée d’épice. Au singulier. S’il existait une eau de vie Fremen, ce serait Amrut Fusion.

Équilibre:
Original et hors du commun mais surtout livre la marchandise, complexe à souhait, tout simplement superbe.

Note: