#412 • AnCnoc Rascan

AnCnoc Rascan

46% alc./vol.
Knockdhu Distillery, Knock, Speyside, Écosse

J’ai ici une vieille critique d’un AnCnoc auquel j’ai eu la chance de goûter en SAQ Signature l’an dernier, le Rascan.

Ce AnCnoc fait partie de la nouvelle gamme de Knockdhu, un éventail de whiskies particulièrement tourbés. Ils sont pour la plupart nommés après des outils traditionnels de récolte de tourbe. Dans ce cas-ci, le rascan est un genre de râteau qui servait à enlever une couche d’herbe et de bruyère.

Ce whisky quand même tourbé affiche un contenu de phénols à la hauteur de 11.1ppm et a vieilli dans des ex-fûts de bourbon pour « presqu’une décennie », selon la distillerie.

Comme le disait si bien l’acteur américain Eldred Gregory Peck (1916-2003):

Voulez-vous profiter vraiment de votre jardin ? Mettez des vêtements souples et lâches, un grand chapeau de paille, ayez dans une main un râteau et dans l’autre une boisson glacée. Indiquez ensuite au jardinier la plate-bande qu’il doit bêcher.

Vin blanc vif.

Nez:
Tourbe terreuse et délicieuse. Feu de camp qui boucane en masse, aiguilles de pin sèches qui crépitent. Sel et pierre lavée.

Bouche:
Tourbe, citron et pierre. Sel marin et algues. Miel et pastilles pour la toux.

Finale:
Épicée et longue, sur des notes de chêne et de fumée. Retour des images du feu de camp. Poivre blanc.

Équilibre:
Un autre bon coup du côté des tourbés d’AnCnoc. Les whiskies d’Islay se découvrent tranquillement un adversaire de taille, qui vaut le prix demandé en plus.

Note:

#411 • Kilchoman 100% Islay 4e édition

Kilchoman 100% Islay

50% alc./vol.
Distillerie Kilchoman, Kilchoman, Islay, Écosse

On revient aujourd’hui après un léger hiatus vers la presque artisanale Kilchoman avec une version un peu plus récente d’une des premières expressions de sa distillerie, le Kilchoman 100% Islay 4e édition.

Pour mériter cette appellation, ce Kilchoman a été produit uniquement à l’aide d’orge cultivée sur l’ile d’Islay, ce qui est un gros défi pour une distillerie de cette taille. Cet embouteillage est une combinaison de 40 ex-fûts de bourbon qui abritaient des whiskies de quatre à cinq ans d’âge. Aucun colorant ou filtrage à froid, comme tous les Kilchoman.

Comme le disait si bien le philosophe français Henri Bergson (1859-1941):

Un amateur est un artiste qui travaille pour pouvoir peindre. Un professionnel est quelqu’un dont la femme travaille pour qu’il puisse peindre.

Ultra-pâle, sur une palette Sico j’inventerais la teinte Kilchoman.

Nez:
Toujours la tourbe, mais beaucoup plus sucrée et fruitée que crasseuse. Quelques pointes de new make et de mélasse émergent de temps à autre. Citron salé.

Bouche:
Tourbe, épices, fruits, miel et caramel. Un peu de mélasse chauffée vers la fin. On goûte tristement la jeunesse.

Finale:
Chaudes épices, fumée et caramel salé. Pierre lavée et orge.

Équilibre:
Un bel exemple de distillation locale, mais si on veut un Kilchoman un peu plus vrai, on devrait se tourner vers la gamme des Machir Bay.

Note: