#065 • Mackmyra Brukswhisky (The Swedish Whisky)

Mackmyra Brukswhisky

41.4% alc./vol.
Distillerie Mackmyra, Mackmyra, Gästrikland, Suède

Ho ho ho, le premier whisky qu’on se tape à la soirée Mackmyra du Club de Scotch Whisky de Québec, c’est l’entrée de gamme de la distillerie éponyme, le brukswhisky, qui vient du suédois « whisky de tous les jours » ou « whisky de semaine ». Pas mal balèse pour un whisky de semaine, à mon sens.

Un liquide de couleur pâle faisant penser à un whisky très jeune ou bien mûri en fûts de bourbon. Notre invitée de marque, la master blender Angela D’Orazio, nous informe que cette expression de Mackmyra a vieilli au même endroit que les autres de cette distillerie, c’est-à-dire dans leurs mines souterraines suédoises. Heureusement qu’on y retrouve aujourd’hui que du whisky divin et rien d’autre.

Un whisky qui ouvre une boîte de Pandore sur une distillerie qui ne cessera de nous surprendre. Comme l’a si bien dit l’écrivain suédois Verner von Heidenstam, lauréat du prix Nobel de Littérature de 1916, décédé aussi aujourd’hui en 1940:

Les cinq sens sont cinq portes pour les péchés.

Nez:
Très frais et estival. Images de ponton. Fraises et crème fouettée. Poire et caramel. Céréales et petits jujubes à 1¢. Ça me rappelle le Perrette.

Bouche:
Huileux et onctueux. Un brin plus fort qu’au nez, mais le côté sucré fait pardonner bien des péchés. Chêne, bourbon, fruits au sirop. L’eau à la bouche, on en veut toujours plus.

Finale:
Feutrée, pas invasive. Cacao, raisins blancs, vanille et épices déscendent harmonieusement dans ma bedaine.

Équilibre:
Un whisky vachement bien construit. La base des Mackmyra, mais bon dieu qu’ils visent haut. Pas mauvais du tout avec quelques fromages forts de pauvre… Un Mack & Cheese comme je les aime.

Mack & Cheese

Note:

#005 • Mackmyra Den Första Utgåvan (1st Edition)

Mackmyra 1st Edition

46.1% alc./vol.
Distillerie Mackmyra, Mackmyra, Gästrikland, Suède

(Edit) Le Mackmyra 1ère édition est le troisième whisky auquel nous avons goûté à la soirée spéciale Mackmyra du Club de Scotch Whisky de Québec le 9 mai 2013. Cette critique date de quelques mois auparavant, d’une bouteille de ma réserve personnelle. Je réutilise donc sans gêne cet article en lieu de mon troisième verre de cette dégustation. Comme dirait le Cardinal Léger derrière ses lunettes de soleil « Top Gun »:

Deal with it!

Fondée en 1999, Mackmyra est la plus vieille des distilleries suédoises, et la seule avec des embouteillages sur le marché. Le Mackmyra 1st Edition est l’une des deux expressions les plus répandues.

N’ayant plus rien d’autre à dire sur les suédois, au lieu de tenter une joke plate sur IKEA, passons à la dégustation…

Nez:
Salade de fruits avec un peu de vanille dans son sirop. Au deuxième nez, la vanille prend le dessus, accompagné d’un bon coup d’alcool curieusement pas désagréable. Une touche florale à la fin. Très plaisant.

Bouche:
Encore sucré et vanillé. On peut y goûter ensuite le fût de chêne et les épices. Ça pète en bouche, les petits fruits sucrés, les baies schtroumpfantes. Menoum!

Finale:
Tout ce qui se passe avant s’étire joyeusement ici. Ça pourrait durer encore un peu plus, mais bon… On a juste à en prendre un autre verre.

Équilibre:
Si on se sent la dent sucrée, c’est un whisky excessivement dangereux. Si vous prenez un verre et qu’on vous annonce une excellente nouvelle (du calibre “tu vas être papa”), c’est garanti que la bouteille y passe.

Note: