#069 • Mackmyra Single Cask Reserve Sample Elegant Swedish Oak

Mackmyra Reserve

52.4% alc./vol.
Distillerie Mackmyra, Mackmyra, Gästrikland, Suède

La dernière expression présentée par Angela D’Orazio à la soirée Mackmyra du 9 mai au Club de Scotch Whisky de Québec a failli rester entre les mains des douaniers canadiens. Mais grâce à une prompte résolution du malentendu, nous avons clos la soirée avec un Mackmyra Single Cask Reserve Sample Elegant Swedish Oak.

Single cask, donc d’un seul fût, reserve sample, donc échantillon de la réserve. Ça vous donne un peu un idée de la râreté du truc. Sans oublier son mûrissement dans des barriques de chêne suédois. Je me demande si ceux qui les assemblent ont besoin du feuillet d’instructions.

Comme le disait autrefois le regretté compositeur anglais Gustav Holst:

On a beau le saisir par les yeux, un texte reste lettre morte si on ne l’entend pas…

Cette bouteille provient d’une réserve spéciale mûrie dans la mine suédoise de Bodås, plus particulièrement du tonneau #31739, et arbore une robe d’un mordoré profond.

Nez:
Caramel, fruits confits, vanille, boisé, un peu d’épices fumées.

Bouche:
Caramel salé, cannelle, lavande. On goûte à fond la force du Cask Strength.

Finale:
Déscend avec chaleur et douceur. Dure longtemps. Soupçon de colle de derrière de timbre postal qui rappelle l’interminable finale du Balcones Brimstone.

Équilibre:
Rare et exquis. Dommage. Fort à parier que je n’en reboirai jamais…

Note:

#068 • Mackmyra Special #07 Framtidstro

Mackmyra 07

45.8% alc./vol.
Distillerie Mackmyra, Mackmyra, Gästrikland, Suède

Cinquième et avant-dernier whisky de Mackmyra pour la dégustation thématique du 9 mai au Club de Scotch Whisky de Québec. Angela et Jonathan nous présentent le Mackmyra Special #07 Framtidstro. Framtidstro en suédois ça se traduit par « espoir ». Espoir comme dans « Oh bon yenne, il est disponible en SAQ, j’espère qu’il en reste une bouteille! »

Une belle particularité de cette expression, elle a été affinée dans des queues de cloudberries, en français mûre polaire, plaquebière ou bien margot. Les avides téléspectateurs de l’épicerie à Radio-Canada la connaîtront peut-être mieux sous le nom de chicoutai.

Préparez-vous maintenant à vivre un moment historique. Une authentique vraie de vraie citation, pas de bullshit. Plusieurs d’entre vous se souviendront du film The Shawshank Redemption, dans lequel Frank Darabont a écrit, et merci de lire les paroles suivantes avec la voix de Morgan Freeman:

L’espoir c’est dangereux. L’espoir peut rendre un homme fou.

Belle couleur jaune paille foncé. J’ai soif.

Nez:
Citron, fruits des champs et gomme de sapin. Léger avec un fond d’herbe, de vanille et de noisettes.

Bouche:
Fruits et épices dominés par la signature de poire Mackmyra. Excellent.

Finale:
Épicée, longue et joyeuse. Organique, le genre de finale qui nous rend heureux du fait d’être plus homme que machine.

Équilibre:
Framtidstro, espoir comme dans « j’espère que la bouteille n’est pas vide ». Rafraîchissant à l’extrême. Ça doit bien passer avec des pétoncles.

Note: