#433 • Glenlivet Cipher

Glenlivet Cipher

48% alc./vol.
Distillerie Glenlivet, Ballindalloch, Speyside, Écosse

C’est un whisky plutôt cryptique auquel nous nous attardons aujourd’hui, le Glenlivet Cipher.

On a utilisé ici un assemblage de fûts jamais vu chez Glenlivet. Cette expression limitée comprend un mariage de fût de xérès et de fûts de chêne américain, tous deux de premier remplissage. Pas de coloration, pas de filtrage à froid, on embouteille à 48%, et voilà!

On l’appelle le cipher, qui veut dire en anglais chiffrer (le contraire de déchiffrer), pour le mystère qui l’entoure. Aujourd’hui ses notes de dégustation sont dévoilées, mais lors de son lancement on demandait aux fans ce qu’il y goûtaient. Le tout pouvait être entré sur le site web de la distillerie. Un jeu amusant quoi.

Comme le disait si bien Morpheus:

Je ne peux que te montrer la porte, c’est à toi qu’il appartient de la franchir…

Nez:
Plus discret que ce à quoi je m’attendais, sur de sublimes notes de miel, de bois et de gingembre. Orge, vanille et fleurs. Citron et caramel.

Bouche:
Belle texture huileuse qui ouvre la porte au miel crémeux, à la pomme Granny Smith, à la vanille, aux épices et au chêne.

Finale:
Sucrée, fruitée, longue et agréable, à peine fumée.

Équilibre:
Un autre NAS à succès de Glenlivet. Un beau produit avec une facture qui plaît à tous nos sens sauf à notre portefeuille.

Note:

#343 • Glenlivet Nàdurra Oloroso • Batch OL0614

Glenlivet Nadurra Oloroso

60.7% alc./vol.
Distillerie Glenlivet, Ballindalloch, Speyside, Écosse

Je reviens de la longue pause des fêtes avec un embouteillage assez récent de Glenlivet, un qui vous réchauffera le coeur lors de froides soirées d’hiver, le Nàdurra Oloroso.

Comme les autres du même nom, le Nàdurra, qui signifie « naturel » en gaélique, est embouteillé à la force de son fût. Mais c’est ici que s’arrêtent les similitudes. Cet embouteillage plus actuel n’a peut-être plus de mention d’âge, ouvert aux nouvelles tendances, mais il vient d’être embouteillé en juin 2014 depuis des fûts de xérès oloroso, fidèle aux traditions.

Comme le disait si bien le grand chevalier Provençal le Gaulois:

Ben si, à la limite avec du vent… Mais bon si on a froid aux yeux on les ferme!

Superbe richesse, ambre roux-brun de son fût, toutes petites perles de son taux d’alcool.

Nez:
Wow! Ça décoiffe! une fois la puissante première vague d’alcool fruitée passée, on peut percevoir raisins secs et fruits séchés, avec des touches de cannelle et de gingembre. Orange, voire même marmelade.

Bouche:
Orange, caramel salé, texture ultra-crémeuse. Encore cannelle et gingembre. L’alcool y est aussi bien sûr présent, mais beaucoup moins que ce à quoi je m’attendais.

Finale:
Longue et chaude, un whisky d’hiver! Chocolat noir et coeurs de cannelle de la Saint-Valentin.

Équilibre:
Un superbe Cask Strength, avec plusieurs notes caractéristiques de Glenlivet, mais attention, pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux seulement!

Note: