#336 • Canadian Club Chairman’s Select 100% Rye

Canadian Club 100% Rye

40% alc./vol.
Hiram Walker & Sons Limited, Windsor, Ontario, Canada.

Canadian Club a longtemps été associé à des blends de whisky cheap, et sa réputation, quoiqu’un peu méjugée, a aussi longtemps donné au whisky canadien la poisse, voire même une malédiction.

Et bien dans un vaillant effort de redorer le blason de ce genre de whisky trop souvent sous-estimé, la gang d’Hiram Walker nous livre enfin un produit digne de mention, le Canadian Club Chairman’s Select 100% Rye.

Enfin, mis à part quelques produits d’Alberta Distillers, on nous offre un whisky canadien à 100% composé de seigle. Avec dit-on 7 ans de vieillissement en fûts de chêne carbonisés en plus!

Comme le disait si bien l’acteur, producteur, réalisateur et scénariste américain Steven Wright (1955-):

La conclusion, c’est l’endroit où l’on va quand on est fatigué de réfléchir…

Roux profond, à l’image de l’âme du canadian whisky.

Nez:
Seigle doux et suave, vanille et sucre. Impression raffinée moins rustre que la plupart des autres expressions de la distillerie. Sirop d’érable, colle à bois, zeste de citron et… cornichons à l’aneth! Surprenant!

Bouche:
Épices du seigle, chêne grillé, vanille, poivre léger avec quelques fruits. Le caramel s’étire en bouche alors qu’une belle texture huileuse enveloppe le tout.

Finale:
Plutôt courte, mais on aime bien ses notes encore une fois de pumpernickel, de bois grillé et de caramel. Elle ne brille peut-être pas très longtemps, mais on en savoure pleinement chaque instant.

Équilibre:
Encore une raison de plus pour s’attarder à découvrir les whiskies canadiens. Une belle découverte, surtout venant de la part d’un gros joueur dans cette catégorie. Un produit canadien de cette qualité et à ce prix, la SAQ commettrait un péché en passant à côté de cela.

Note: 3 Stars

#214 • Canadian Club Premium

CC Premium

40% alc./vol.
Hiram Walker & Sons Limited, Windsor, Ontario, Canada.

Ok, lendemain de la confédération, quel moment parfait pour se taper le whisky canadien de contrebande le plus populaire de la prohibition, j’ai nommé le bon vieux Canadian Club Premium!

En effet, la distillerie Hiram Walker étant située à Windsor en Ontario, juste l’autre côté de la frontière, c’était le whisky le plus facile à passer en douce à nos voisins du sud pendant les années 20. Bien qu’on raconte que le whisky favori d’Al Capone était le Templeton Rye, n’empêche que c’était sur des caisses et des caisses de Canadian Club que reposait son empire de contrebande.

Pour l’article d’aujourd’hui, ma source remonte à une de ces fins de semaine où la SAQ nous a gracié d’un rabais de 10% à l’achat de 100$ ou plus. Je m’étais fait venir de Montréal (d’une SAQ signature à l’autre) un succulent Glen Garioch Cask Strength 1995. Arrivé à la caisse, ma bouteille passe à 98$, alors on me propose d’acheter une autre bouteille pour économiser 10% de ma facture. Et bien sachez que je suis pas tombé dans le piège. Et vlan dans les dents, j’ajoute à ma facture une mignonnette de Canadian Club Premium à 2.80$ !!!

Je me dois d’ajouter au passage que la photo de cet article a encore une fois été piquée sur la toile.

Comme le disait si bien l’ancien archévêque de Canterbury, Thomas Cranmer (1489-1556) :

Ô Seigneur! ouvrez-moi les portes de la nuit, afin que je m’en aille et que je disparaisse…

Ambre foncé et orangé, un peu comme de tire-éponge.

Nez:
Vanille, seigle et fruits. Une fois la première vague d’alcool passée, la poussière sort, comme s’ils avaient utilisé des fûts qui avaient servi un millier de fois.

Bouche:
Sucré, doux et âpre à la fois. Épices du rye, vanille, citron, mais surtout plastique brûlé. Chêne et érable amer.

Finale:
Très courte et sèche, citron amer, chêne, et de nouveau du plastique cheap.

Équilibre:
Les gens l’aiment pour son prix, mais croyez-moi, ça tient de l’exploit de boire ça neat. Cocktail mixer, sans plus.

Note: 1 Stars