#365 • Balvenie 14 ans Caribbean Cask

Balvenie 14 Caribbean Cask

43% alc./vol.
Distillerie Balvenie, Dufftown, Speyside, Écosse

Hop, on se trempe les lèvres aujourd’hui dans un bon vieux Balvenie, un 14 ans d’âge, qu’on appelle « Caribbean Cask » pour sa finition particulière en fûts de rhum.

Le vieillissement principal a été fait en fûts de chêne américain pendant 14 ans pour ensuite vivre une belle finition de quelques mois en fûts de rhum indien spécialement sélectionnées par le Malt Master de Balvenie, David Stewart, récemment chevaliérisé par Sa Majesté la reine Élisabeth II.

Comme le disait si bien justement l’acteur, producteur et musicien américain John Christopher « Johnny » Depp II (1963-):

Une bonne décision prise pour de mauvaises raisons devient une mauvaise décision…

Ambré, mais pas outrte mesure, comme si ce fût des Caraïbes n’apportait pas grand chose.

Nez:
Coconut-vanille. Légère mélasse, provenant probablement du fût de rhum? Un peu de céréales grillées. Pas époustouflant.

Bouche:
Plutôt mielleux sur des notes vanillées. Peu de poids en bouche. Le fût de rhum ne vole certainement pas la vedette.

Finale:
Pas vraiment sèche, faibles touches de raisin et d’épices. Ses meilleurs moments.

Équilibre:
Décevant, surtout pour un 14 ans.

Note:

#305 • Balvenie 12 ans Triple Cask

Balvenie 12 ans Triple Cask

40% alc./vol.
Distillerie Balvenie, Dufftown, Speyside, Écosse

On s’arrête aujourd’hui sur l’entrée de gamme d’une série d’expressions qui ne sont disponibles qu’en duty-free. Je n’ai pas visité souvent les embouteillages de la distillerie Balvenie, mais après le 16 ans, voici le Balvenie 12 ans Triple Cask.

On l’appelle Triple Cask pour son vieillissement en trois types de fûts différents, des barils de chêne traditionnel, des ex-fûts de bourbon et des tonneaux de sherry oloroso. Les contenus de ces trois fûts sont ensuite combinés pour une période de quelques mois afin que leurs saveurs soient cohérentes, période qu’on appelle élégamment « mariage ».

La distillerie produit trois versions de cette expression, les 12, 16 et 25 ans d’âge.

Comme le disait si bien le romancier et essayiste français Léon Bloy (1846-1917):

Les trois meilleures choses au monde : un bon verre avant, un bon somme après.

Ambre profond avec des jambes qui se matérialisent instantanément.

Nez:
Bois sec, vanille et orge subtile. Raisins, orange et rayon de miel. Une belle bulle du Speyside.

Bouche:
Crémeux et mielleux en bouche. Vanille et miel sont à l’avant-plan, supportés par une vague d’orange. Agréable équilibre entre les fûts de bourbon et de xérès.

Finale:
Longueur moyenne sur de solides notes de bois sec.

Équilibre:
Beau départ typique de Balvenie qui se poursuit plutôt bien en bouche mais qui se dégonfle honteusement en finale. Décousu. Il ne fait aucun doute que quelques degrés supplémentaires d’alcool ne lui auraient pas nui.

Note: