#394 • Balvenie 15 ans Sherry Cask Single Barrel

Balvenie 15 ans Single Barrel

47.8% alc./vol.
Distillerie Balvenie, Dufftown, Speyside, Écosse

Voici aujourd’hui un superbe Balvenie 15 ans qui fait maintenant partie du portfolio régulier de la distillerie.

Le 15 ans Single Barrel Sherry Cask est un single malt entièrement vieilli en fûts de xérès qui a été mis en marché en 2014. Chacun de ces lots est numéroté à la main et provient d’un seul fût ne donnant pas plus que 650 bouteilles. On peut donc dire qu’aucun de ces lots est identique à un autre.

Comme le disait si bien le champion de tennis français et fondateur de la marque Lacoste, Jean René Lacoste, dit Le Crocodile ou L’Alligator (1904-1996):

Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais responsable…

Un beau orange terre rouillée à la hauteur des plus authentiques fûts de xérès.

Nez:
Assez frais et fringant pour un sherry cask. Le généreux taux d’alcool porte bien ses arômes de raisin rouge juteux, de toffee bruni et de caramel. Fort relaxant.

Bouche:
Texture pleine de présence. Raisins, caramel, chocolat et dattes. Gingembre et muscade font une apparition timide et tardive.

Finale:
Agréable et durable, sur un beau tapis de xérès chaud et épicé. On reste sur une belle impression de fruits séchés.

Équilibre:
Un solide sherry cask dans son ensemble. Avait-on besoin de le vieillir autant? Le résultat aurait-il été le même avant? Choix sensé de ne pas abaisser davantage son taux d’alcool. Le prix élevé n’est pas un plus, mais bon.

Note: 3 Stars

#369 • Balvenie 12 ans Single Barrel

Balvenie 12 Single Barrel

47.8% alc./vol.
Distillerie Balvenie, Dufftown, Speyside, Écosse

Whoa, je reviens d’une petite pause de procrastination plus ou moins prévue avec un Balvenie de 12 ans d’âge, pas le double wood mais bien un Single Barrel, c’est-â-dire provenant d’un seul et même fût, en l’occurence la 88e bouteille du baril #1834.

Cette bouteille précise aurait été commercialisée autour de 2013-2014…

Comme le disait si bien soldat espagnol José Joaquín de la Santísima Trinidad Moraga, fondateur de la ville de San Jose (1745-1785):

Ce qui manque aux orateurs en profondeur, ils vous le donnent en longueur.

Très pâle pour un Speysider de son âge.

Nez:
Miel, vanille et fleurs. Pétales blanches de marguerite, mais si timide que ça décoit un peu. Frais et fruité un fond de céréale grillée. Pommes vertes et citron.

Bouche:
Sucré et mielleux, belle présence en bouche. Vanille et orge cèdent la place aux épices. 5 poivres, même. Bien mieux que ce qui était annoncé au nez.

Finale:
Assez pointue sur ses notes d’épices, mais courte et non affirmée. Une tourbe effacée plus douce nous accompagne au travers poivre, fruits séchés et céréales.

Équilibre:
Un beau crescendo comme expérience de dégustation. Un scotch de qualité qui se laisse désirer avant de montrer ses vraies couleurs.

Note: 3 Stars