#299 • Auchentoshan Springwood

Auchentoshan Springwood

40% alc./vol.
Distillerie Auchentoshan, Dalmuir, Lowlands, Écosse

On se livre aujourd’hui à un autre embouteillage des Lowlands exclusif au marché hors-taxes, en format d’un litre, voici le Auchentoshan Sprongwood.

Vieilli dans un assemblage de fûts américains ayant contenu du bourbon, le Springwood (bois de printemps) tire son nom de l’âge du chêne lui-même, qui est utilisé dès un très jeune âge, afin de suivre la cadence de l’industrie du whiskey américain.

La description de la distillerie lui confère des notes de citron, de vanille, de noisette et de pamplemousse.

Comme le disait si bien l’acteur, réalisateur et producteur américain Marion Michael Morrison, dit John Wayne (1907-1979):

Il n’est pas d’hiver sans neige, de printemps sans soleil, et de whisky sans être partagé.

Doré clair, soleil éclatant.

Nez:
D’entrée de jeu le nez nous envahit d’une typique céréale des Lowlands, suivie d’un tourbillon anticipé de miel, vanille, citron et crème. Malheureusement c’est un peu trop évident comme introduction, on voudrait un brin plus de complexité.

Bouche:
Belle légèreté, frais et mielleux, assez floral quoiqu’un peu fade. Petit plancher de bois franc amer qui vient un peu gâter la sauce à la toute fin.

Finale:
Douce et courte, mais empreinte de solvant à peinture, d’amertume, de ripe pressée et de mélamine. Ça fait plus que patate.

Équilibre:
Pas la fin du monde, dans tous les sens de l’expression. Ça me rappelle le Auchentoshan Classic mais en moins raide. Le nez et la bouche sont relativement plaisants dans leur style, mais le conte de fées s’écroule rapidement et violemment.

Note:

#279 • Auchentoshan Select

40% alc./vol.
Distillerie Auchentoshan, Dalmuir, Lowlands, Écosse

Aujourd’hui on se tape une autre mini d’une édition discontinuée d’un embouteillage exclusif au marché hors-taxes, le Auchentoshan Select.

Mûri dans un assemblage soigneusement choisi de fûts de chêne et distillé trois fois comme le veut la tradition de la distillerie, le Select à été pendant bien longtemps une exclusivité des boutiques hors-taxes. Tout récemment il a fini par être distribué un peu partout, mais on ne peut que spéculer que c’était pour écouler les stocks, car il est officiellement remplacé aujourd’hui par le Auchentoshan Classic.

Comme le disait si bien le joueur d’échecs russo-croate, champion du monde de 1985 à 2000, Garry Kimovitch Kasparov:

En politique, on succède à des imbéciles et on est remplacé par des incapables.

Ambre doré, or ancien, voire même carrément jaune.

Nez:
Céréale salée, définitivement moins agressif que le Classic. Miel et vanille se battent pour une place au soleil. Le chêne est tout de même marqué et laisse entrevoir une pointe de banane.

Bouche:
Très doux et sucré, avec les céréales grillées au miel qui dominent. Un bon petit goût comme ça s’peut pas. À l’arrière-plan on garde un peu de vanille ainsi que quelques noix salées et des pommes à la tire au caramel.

Finale:
Franche et pas trop longue, sur de douces notes de bois et d’orge juteuse. Côté cireux du rayon de miel.

Équilibre:
Extrêmement facile et plaisant à boire. Flagrant manque de complexité malgré que je n’aurais aucune honte à servir ça à des convives. Quelques points lui sont retranchés pour son sucre exagéré, mais tout de même de loin supérieur à son remplaçant.

Note: