#438 • Arran Machrie Moor 5e Édition

Arran Machrie Moor 5e Edition

46% alc./vol.
Distillerie Arran, Lochranza, Île d’Arran, Écosse

Un petit merci à mes potes de chez Québec Whisky pour l’échantillon de cette expression de la distillerie de l’ile d’Arran, la 5e batch du Machrie Moor.

Nommée en l’honneur de la tourbière éponyme de la côte ouest de l’île, la collection Machrie Moor d’Arran représente son côté fumé et tourbé. On dit même que son taux de phénol atteint le 20 ppm…

Comme le disait si bien l’homme politique suisse et bourgeois de Genève Jean-Jacques Challet-Venel (1811-1893):

Six pieds de terre suffisent au plus grand des hommes.

Un autre chardonnay sous l’influence de la tourbe. Jambes exceptionnellement fluides et grasses.

Nez:
Claque sur la gueule de tourbe, ça faisait longtemps que de la tourbe ne m’avait pas remis à ma place de cette façon. Après au moins le troisième nez on peut y déceler orge sucrée, ananas, chêne et pêches.

Bouche:
Tourbe sucrée, miel citronné, pêches, fruits tropicaux, cuir, dattes et planche de chêne.

Finale:
Quelques grains d’orge fumés mêlés aux épices descendent doucement dans un douillet nuage phénolique.

Équilibre:
Qui aurait cru qu’une distillerie au caractère si floral n’avait pas assez froid aux yeux pour nous livrer une pareille bête déchaînée? Arran et tourbe, un partenariat surprenant.

Note:

#432 • Arran the Devil’s Punch Bowl Chapter III

Arran Devil's Punch Bowl 2

53.4% alc./vol.
Distillerie Arran, Lochranza, Île d’Arran, Écosse

Pour aujourd’hui, on se penche sur un embouteillage spécialde la distillerie de l’ile d’Arran, the Devil’s Punch Bowl Chapter 3.

Faisant office de conclusion à une trilogie d’inspiration infernale, cette édition s’appelle The Fiendish Finale (la finale diabolique). Elle est embouteillée à la force du fût et est composée d’un grand éventail de tonneaux, dont 8 sherry butts, 8 barriques de chêne français et 5 barils de bourbon.

Comme le disait si bien le romancier et essayiste français Paul Guth (1910-1997):

Des imprudentes ont même envoyé paître leur soutien-gorge, en oubliant que les seins aussi obéissent à la pesanteur.

Ambre légèrement rosé.

Nez:
Malt grillé délicatement fumé. Pointe de xérès avec fruits rouges et raisins.

Bouche:
Vanille, caramel et fruits des champs. Épices en feu du cask strength. Belle influence du sherry.

Finale:
Longue, épicée et chaude sur des accents de réglisse rouge et noire. Fruits rouges et fumée de cuir.

Équilibre:
Un bon dram, particulièrement à ce taux d’alcool. Diablement bon, mais pas divin.

Note:

#392 • Gordon & MacPhail Connoisseur’s Choice Arran 2000

Connoisseurs Choice Gordon & MacPhail Arran 2000

46% alc./vol.
Distillerie Arran, Lochranza, Île d’Arran, Écosse

Aujourd’hui on retourne vers une de nos distilleries bien-aimées, la distillerie de l’île d’Arran, mais pas pour un embouteillage officiel, plutôt pour un de ceux de la collection Connoisseur’s Choice des indépendants Gordon & MacPhail, un Arran 2000.

Distillé en 2000 et embouteillé en 2013, c’est en fûts de bourbon que ce whisky a passé sa période de maturation.

Comme le disait si bien l’écrivain américain Howard Phillips Lovecraft (1890-1937):

Il y a des qualités vocales qui sont particulières aux hommes, et d’autres particulières aux bêtes. Or il est effrayant d’entendre l’une quand la source dont elle provient devrait produire l’autre…

Doré et léger tel un vin de glace liquoreux.

Nez:
Malt grillé et vanille. Quelque peu mielleux, quelque peu floral. N’offre pas un grand divertissement au nez. Semble ne pas coller avec le profil de la distillerie, quoiqu’il reste plaisant.

Bouche:
Beaucoup plus doux et sucré. Derrière un léger voile de fumée caoutchouteuse se cachent miel, poivre et cacao. Agréable, mais on détonne encore une fois de ce dont on s’attend d’Arran.

Finale:
Moyennement longue en surfant en douceur sur les notes précédentes, surtout celles de caoutchouc fumé et de poivre blanc.

Équilibre:
Je dois lui accorder ici quelques points pour le fait qu’il sait faire preuve de témérité en s’éloignant des caractéristiques typées de la distillerie tout en restant fort plaisant. Mais que voulez-vous, on aime ou on aime pas.

Note:

#384 • Arran 14 ans

Arran 14 ans

46% alc./vol.
Distillerie Arran, Lochranza, Île d’Arran, Écosse

On revisite la distillerie de l’île d’Arran pour une édition 2010 de leur portfolio standard arrivé en SAQ il y a environ 2 ans, le Arran 14 ans.

Cette expression remplace l’ancien 12 ans, et est affinée en fûts de bourbon et de xérès 2 ans avant son embouteillage.

Comme le disait si bien le poète de l’Âge d’or de la poésie russe Ievgueni Abramovitch Baratynski (1800-1844):

Ce n’est pas en s’enfermant dans sa coquille comme une huître, qu’on deviendra une perle…

Jaune pâle au point d’y voir de la tourbe ou un fût de bourbon, avec de douces jambes pas trop pressées.

Nez:
Orge et herbe classiques de la distillerie. Sucre doré avec un peu de citron. Crème et vanille.

Bouche:
Jolis fruits, épices et réglisse rouge. Une touche de caramel et de chocolat blanc accompagne un drôle de sel marin.

Finale:
Sucrée et épicée, sur un lit d’agrumes, voire même d’ananas tranché. Belle longueur.

Équilibre:
À la hauteur d’Arran, malgré qu’il aurait été bien d’y retrouver un peu plus de complexité.

Note:

#367 • Arran Millenium Casks 2013

Arran Millenium Casks 2013

46% alc./vol.
Distillerie Arran, Lochranza, Île d’Arran, Écosse

Vous souvenez-vous de ce que vous faisiez la veille du jour de l’an 2000? Paniquiez-vous en attendant la fin du monde ou bien faisiez-vous la rhumba comme s’il n’y avait pas de lendemain?

Et bien les artisans de la distillerie de l’île d’Arran étaient fort à l’ouvrage et, sans s’arrêter pour admirer les feux d’artifice, ont passé la nuit du 31 décembre 1999 au 1er janvier 2000 à remplir non moins de 35 ex-fûts de bourbon et 10 ex-barils de xérès de leur précieux malt. Tout cela dans le but d’attendre le temps idéal, dans ce cas-ci 13 ans, pour lancer une édition spéciale limitée à 7800 bouteilles; le Arran Millenium Casks 2013.

Ce n’est pas un scotch qu’on a l’occasion de se descendre à tous les jours, et je dois remercier mes potes de Québec Whisky pour cela…

Comme le disait si bien le mathématicien écossais Robert Simson (1687-1768):

Les ordinateurs, moins on s’en sert, moins ça a de chances de mal marcher…

Miel doré des plus appétissants.

Nez:
Crémeux et mielleux. L’alcool est complètement absent du nez pour généreusement faire place à l’orge juteuse et au cantaloup.

Bouche:
Belle chaleur huileuse sur explosion de fruits, de caramel salé et d’épices. En mâchant un peu on parvient à s’imaginer un truffe Lindt à la vanille.

Finale:
Steady as she goes. Descend tout en douceur sur un tapis de chocolat à la fleur de sel sur lequel on n’a pas peur de tomber.

Équilibre:
Incroyable. Juste à son nom on a presque peur que l’on en aura pas d’autre avant encore un millénaire.

Note:

#362 • Arran Premium Single Cask 1996 Bourbon Cask

Arran Single Cask Bourbon Cask

46% alc./vol.
Distillerie Arran, Lochranza, Île d’Arran, Écosse

C’est pas souvent qu’on a un nom long comme ça pour un embouteillage. Édition spéciale de la distillerie Isle of Arran, dégustée lors d’une soirée de Québec Whisky, voici un ex-bourbon single cask distillé circa 1996, le Arran Premium Single Cask 1996 Bourbon Cask.

Quittant son baril le 9 septembre 2013, cette bouteille est la 63e sur 184, et son fût portait le numéro 581.

Comme le disait si bien l’acteur, réalisateur et producteur américain Jonathan Scott Frakes, surtout connu pour avoir tenu le rôle du Commandant William T. Riker dans Star Trek: TNG (1952-):

Aux États-Unis, avec deux bourbons bien tassés on devient aussi intelligent que n’importe qui.

Assez pâle, jeune et chardonnay.

Nez:
Wow, caramel et miel, orge bien grillée, Cheerios au miel et aux noix, cookies & cream, gousses de vanille. Très bien ficelé. Jujubes.

Bouche:
Crémeux et mielleux au début, pour rapidement se laisser envahir par les épices, le chocolat noir, l’orange et le pamplemousse.

Finale:
Chêne et herbe s’étirent sur des notes plus terreuses, devenant sucré-salé. Jujubes vers de terre.

Équilibre:
Un autre beau coup de la distillerie. Un peu trop facile de finir la bouteille devant un bon feu.

Note: