#441 • BenRiach 12 ans Sherry Cask

Benriach Sherry 12 ans

46% alc./vol.
Distillerie BenRiach, Elgin, Speyside, Écosse

Aie aie aie, il me semble que j’aurais du critiquer ce Benriach depuis fort longtemps, c’est une expression qui s’est longtemps vendue en SAQ et si vous êtes chanceux vous pourriez en scorer une si vous voyagez ne serait-ce qu’un petit peu.

C’est un sublime malt issu d’un vieillissement exclusif en fûts de xérès Oloroso et Pedro Ximénez, 12 ans minimum!

Comme le disait si bien le prêtre jésuite français, théologien de renom et membre de l’Académie française, le cardinal Jean Daniélou (1905-1974):

L’Homme le plus mature de la Terre doit en être aussi le plus ennuyeux!

Sherry orangé et d’apparence fruitée.

Nez:
Xérès, pas étonnant, cerise noire, noix, caramel salé, et dattes. Simple, mais plaisant et bien construit.

Bouche:
Raisins juteux, caramels crémeux Kraft, belles épices comme cannelle et poivre blanc. Nougat, orge et bois de chêne. Un vrai délice qui nous fait en redemander.

Finale:
Chaude et intéressante. Ses notes de xérès, de paprika fumé et de cacao s’allongent pour notre plus grand plaisir.

Équilibre:
Simple et efficace, un sherry cask de cette qualité à ce prix-là mérite qu’on fasse le détour en SAQ.

Note:

#437 • Benromach 10 ans

Benromach 10

43% alc./vol.
Distillerie Benromach, Forres, Speyside, Écosse

On se tape aujourd’hui la nouvelle expression-phare de la distillerie de Gordon & MacPhail, le Benromach 10 ans.

Pour ses neuf premières années de maturation, ce malt a été contenu à raison de quatre parts sur cinq dans des fûts de bourbon pour une part de fûts de xérès. Pour une année supplémentaire, car il fallait bien arriver à dix, la totalité de l’assemblage a été vieilli en futailles de sherry.

Aux World Whisky Awards 2014, ce Benromach 10 ans a remporté l’or dans la catégorie « Meilleur Speyside Single Malt – 12 Ans et Moins ».

Comme le disait si bien la duchesse Suzanne de Bourbon, aussi comtesse de la Marche (1491-1521):

Un nain a beau se tenir sur une montagne, il n’en est pas plus grand pour cela.

Or pur qui se prélasse au soleil.

Nez:
Malt grillé, miel, tourbe et sherry nous offrent un ballet des plus enivrants. Une cuillère de Nutella marbré et un brin de phénol affirmé referment le cercle.

Bouche:
Miel et raisins secs frais. Dattes juteuses et oranges. Un discret nuage tourbe enveloppe le tout.

Finale:
Chaude et épicée, marquée par le bois et le xérès. Perdure un bon bout de temps. Cacao.

Équilibre:
Un excellent dram. On reste en terrain connu, mais ça reste fort bien exécuté.

Note: