Revue de l’année 2017

Buffalo Trace Antique Collection William LaRue Weller 2016

Vous pouvez retrouver une copie de ces lignes, ainsi que les impressions sur 2017 de mes potes de Québec Whisky sur http://www.quebecwhisky.com

L’an dernier j’ai parlé de tous les grands qui nous ont quitté en 2016 et je vous ai dit de vous préparer à la même chose en 2017… Et bien j’ai eu tort. Si 2016 a été l’année où tout le monde est mort, 2017 a été l’année où tout le monde s’est sorti le pénis.

Pis tant qu’à plogguer le mot “pénis”, je peux aussi bien plogguer que bien que je n’aie pas 15 ans d’expérience whisky derrière la cravate comme mes deux larrons de Québec Whisky et qu’il me fait tout autant plaisir d’être complice de belles surprises pour les 10 ans de ce dernier, ce mois-ci Whisky lé Vigneault fête mine de rien ses 5 ans!!!

Du côté de l’industrie, on ne peut que remarquer que la tendance se maintient à bien des égards. Les mentions d’âge disparaissent alors que les stocks ne tiennent plus le coup devant la demande, obligeant chaque compagnie à sortir un “founder reserve”, un “master distiller choice” ou une autre appellation du genre qui ne veut dans le fond rien dire…

J’essaie de me dire qu’on voit aussi du positif, notamment que la sélection en SAQ est loin de ce qu’elle était il y a des années, mais il ne faut pas oublier que les autres n’ont pas arrêté non plus. Ce serait par contre de la mauvaise foi de ma part de dire que nos provinces voisines ont une sélection énormément différente de la nôtre. Le québécois moyen commence de plus en plus à s’intéresser aux spiritueux fins, le mouvement “microbrasserie” étant une belle porte d’entrée. Mea culpa pour mes réquisitoires des années passées à ce sujet.

Sauf une chose: Show Canadian Whisky Some Love. Il faudrait que j’en fasse un macaron. Côté whisky canadien, on fait dur en calvaire. Surtout après une année comme Wiser’s nous a donnée. Est-ce un restant de séparatisme mal placé ou quoi? On a la chance d’avoir le style de whisky le plus versatile au monde et d’avoir des whisky makers avec des doctorats, pis au Québec on est trop orgueilleux pour vendre autre chose que du whisky à 25$, COME ON!

Wow, je me relis encore et j’ai l’impression de chiâler encore sur tout… Bof, on se sert un verre et on oublie 2017!

Bonne et délicieuse année 2018!


Meilleur Single Malt Scotch Whisky

SMWS 3.245 Bowmore 17 ans
Je peux comprendre que toutes les distilleries gardent leur bon stock pour diluer dans leurs éditions spéciales dont on nous cache les recettes pour nous vendre un prix de fou, et je peux comprendre aussi qu’ils commencent à slaquer la vente aux embouteilleurs indépendants. Profitez du génie derrière les single casks de la Scotch Malt Whisky Society si vous le pouvez, car soit ils sont appelés à un jour disparaître, soit ils deviennent tout doucement hors de prix, ou pire encore les deux!

Mentions spéciales toutefois pour Glenlivet et son Cipher, ainsi que Glenfiddich pour sa collection expérimentale (XX et IPA), tous deux pour essayer de repousser les limites du whisky tel qu’on le connaît.


Meilleur Blended Scotch Whisky

Ballantine’s 30 ans
C’est sûr qu’avec un blend de 30 ans il est difficile d’être dans le champ. Le prix peut par contre venir nous mordre dans le fion.


Meilleur Whisky Canadien

L’expérience Wiser’s
Au risque fort de répéter ce que mes collègues ont dit, un whisky de 35 ans à moins de 200$, un master blender à la fois docteur et savant fou, une visite de leur tout nouveau tout beau visitor’s center, la Northern Border Collection et ses Ray-Ban, toute la gamme Wiser’s, Lot 40, Pike Creek, Gooderham & Worts, le whisky canadien est loin d’être mort. Sauf en SAQ.


Meilleur Whiskey Américain

Buffalo Trace Antique Collection William LaRue Weller
Une autre introuvable rareté qui ne fait que briller dans les mêmes sphères que les Pappy Van Winkle et cie, nous rappelant de bien beaux souvenirs.


Meilleur Whisky du Monde (autres pays)

Kavalan Cask Strength Vinho Barrique
Je dois me plaindre que nous n’avons pas été gâtés au niveau international cette année. La bulle Amrut et Paul John se dégonfle tranquillement, et on jurerait que la SAQ veut nous donner une mauvaise impression des whiskys japonais. Je me rabats alors sur un whisky qui est sorti il y a environ 2 ans mais auquel je n’ai goûté que cette année. Un superbe malt qui vaut la peine d’être recherché si vous êtes à l’étranger. Un superbe malt qui confirme la postion de l’Asie comme un joueur de premier plan.

Les 12 whiskys de Noël!

Oh boy, on arrive pas mal trop vite à Noël, et bon dieu ça nous prend des suggestions-cadeau! Un peu tard vous dites? La SAQ est un havre pour les dernière-minuteux qui ont besoin d’un cadeau de Noël ou d’hôtesse pour des soupers particuliers… Et ne vous en faites pas, y’en a pour tous les budgets!

Hop, dans aucun ordre particulier, on passe à l’action!


#1 • CATÉGORIE : Cadeau d’hôtesse/whisky que ma tante pourra apprécier


Forty CreekForty Creek Barrel Select • SAQ 25$
Avec son prix épique c’est facile de se pointer avec ça à un souper. Bonus: Son côté doux et sucré, couplé à son caractère canadien-érable-tout-en-douceur vont lui gagner des points chez les madames et les amateurs de rhum.


#2 • CATÉGORIE : Valeur sûre peu importe l’occasion


Highland Park 12 newHighland Park 12 • SAQ 70$
Impossible de se tromper avec Highland Park. Le 12 ans a longtemps été la pierre angulaire des expressions de la distillerie. Il est temps d’en profiter pendant que la vague des NAS les rattrape eux aussi. Bonus: Ayant déjà atteint un prix de plus de 80$ en SAQ, on peut bien lever notre chapeau à ces derniers pour parfois nous faire profiter de leurs baisse de prix. Dépêchez-vous, ces temps-ci notre bien-aimé HP12 est à 69$!


#3 • CATÉGORIE : Whisky Canadien, bien de chez nous


Lot No 40 2012Lot 40 • SAQ 40$
Les amateurs de rye vont chier dans leurs shorts. La beauté des whiskys canadiens, outre leur goût et le fait de consommer local, est que personne ne fait chier personne avec des prix gonflés. Bonus: C’est le récipiendaire du whisky de l’année aux Canadian Whisky Awards de 2013 et 2015!


#4 • CATÉGORIE : Whisky Américain


1792 Ridgemont Reserve1792 Ridgemont Reserve • SAQ 53$
Excellent bourbon, typique dans ses notes, mais qui satisfera autant le débutant que l’expert.


#5 • CATÉGORIE : Whisky Irlandais


Jameson Caskmates • SAQ 40$
Ne laissez pas le fait que je n’ai pas encore de photo ou de critique pour ce whisky vous arrêter, car cet embouteillage a été un des plus courus en SAQ depuis son introduction il y a 2 ans. Ce Jameson à prix d’ami affiné en fût de bière brune fera tripper autant votre amateur d’irlandais que votre amateur de stout.


#6 • CATÉGORIE : Blended Scotch Whisky


Black BottleBlack Bottle • SAQ 35$
Ma photo est celle de l’ancien embouteillage, mais le nouveau a encore plus de cachet. Beau blend pas trop agressif encore une fois à prix d’ami. Parfait pour quelqu’un qui ne veut pas trop passer mainstream avec un Johnnie Walker ou un Chivas.


#7 • CATÉGORIE : Single Malt Peated Scotch Whisky


Laphroaig Quarter CaskLaphroaig Quarter Cask • SAQ 73$
Il est extrêmement rare d’avoir un single malt de cette qualité à ce prix-là. Avec une des plus fortes notes de toutes et un taux d’alcool à la hauteur, difficile de se tromper. Pour l’amateur averti de boucane et de médicaments. Opinions Welcome!


#8 • CATÉGORIE : Single Malt Sherried Scotch Whisky


Glenmorangie LasantaGlenmorangie Lasanta • SAQ 83$
Moins cher qu’un Macallan, voici un excellent sherry cask de la part des maîtres de la finition en fûts spéciaux. Ici difficile de qualifier un fût de xérès de si spécial que ça, mais dans la catégorie « réchauffe les coeurs » on est pas mal dans le mille. Y parait que c’est bon aussi dans les mélanges à crêpe, mais je ne mange pas de ce pain-là ;)


#9 • CATÉGORIE : Single Malt Scotch Whisky, coup de coeur


Glenfiddich 14 Rich OakGlenfiddich 14 ans Rich Oak • SAQ 68$
Longtemps indisponible en SAQ, voici un embouteillage mielleux et boisé comme on n’en voit pas souvent. Pour le débutant prêt à pousser le bouchon un ti-peu plus loin que le classique 12 ans d’âge, mais faites gaffe, ne laissez pas la bouteille sortie quand vous en prenez un verre, vous pourriez la finir beaucoup plus vite que vous ne le pensez…


#10 • CATÉGORIE : Cask Strength Single Malt Scotch Whisky


Aberlour A'bunadh Batch 49Aberlour A’bunadh • SAQ 100$
Un bombe de sherry? Un whisky cask strength? Plus de 60 batchs variées à date? Ces trois caractéristiques rassemblées! Peu importe la batch, à 100$ la bouteille, c’est une des rares aubaines de la SAQ!


#11 • CATÉGORIE : La bouteille pour le surprendre le connaisseur


Kilchoman Loch GormKilchoman Loch Gorm • SAQ 148$
Kilchoman, c’est déjà un gage de qualité et de terroir écossais. Le Loch Gorm est leur embouteillage vieilli en fûts de xérès. Si vous voulez faire plaisir au péteux de la famille et passer pour quelqu’un qui connaît son shit, il n’y a pas mieux.


#12 • CATÉGORIE : Merde, je suis paumé


Glencairn ZellersVerre de dégustation Glencairn • Vinum 10$
Que ce soit pour un petit budget, ou bien une pensée pour l’amateur qui a déjà tout, le verre officiel de dégustation Glencairn est un cadeau qui ne laissera pas un bas de Noël indifférent.

Joyeux Noël!

Revue de l’année 2015

Bowmore Springtide

Vous pouvez retrouver une copie de ces lignes, ainsi que les impressions sur 2015 de mes potes du Club de Scotch Whisky de Québec sur http://www.quebecwhisky.com

Quelques points m’ont marqué en 2015. Difficile de passer sous silence le couronnement controversé en novembre dernier du meilleur whisky au monde selon l’expert Jim Murray, le bien de chez nous Crown Royal Northern Harvest Rye. Pour y avoir goûté moi-même, purement basé sur la valeur du dit whisky je dois à priori me prononcer en désaccord. Vous pourrez le voir par vous-même en comparant nos critiques sur quebecwhisky.com avec le dram que vous aurez devant vous, le produit faisant très bientôt son apparition en SAQ à prix d’ami. Évaluation honnête? Possibilité d’enveloppe brune sous la table? À vous de juger.

Mais chose certaine, s’il y a un point positif dans tout cela, c’est que ça va peut-être pointer un spotlight bien mérité sur les whiskys canadiens, trop souvent oubliés ou relégués au rang de whiskys de seconde zone. Plusieurs perles peuvent être façilement découvertes si on en connait l’existence, je pense notamment aux Forty Creek et Highwood Distillers de ce monde.

Sur un autre ordre d’idées, je vais suivre mes collègues et aborder le sujet des No Age Statement. Bien que l’industrie soit confrontée à cette nécéssité qui peut être vue par certains comme une tendance, ce ne sont pas toutes les distilleries qui affrontent le défi de la même façon.

Je tairai le nom de certains producteurs qui n’ont vu dans cette crise qu’une occasion de gonfler des prix déja exorbitants pour des embouteillages qui ne cassent tout simplement pas la baraque.

Je me dois cependant de souligner les efforts réussis de Glenlivet, qui a su attaquer le problème avec une intelligence, une candeur et une transparence que peu de leurs concurrents ont eu. Chapeau au Founder’s Reserve qui garnit bien la base de la pyramide en offrant un single malt NAS honnête à un prix qui l’est tout autant. Ils avaient bien préparé le terrain quelques mois auparavant avec leur Guardians’ Chapter et l’introduction de leur excellente gamme de single casks. Toutes de belles nouveautés qui éclipsent aisément le reste des embouteillages à mention d’âge, sauf peut-être le solide 15 ans French Oak, en plus d’injecter une bonne dose d’adrénaline à une distillerie qui commencait à stagner depuis un bout de temps avec plusieurs de ses homologues écossais. Bravo Glenlivet!

Pour ce qui est de mes choix pour l’année, je me rends compte avec un peu de recul que j’ai été un peu sévère avec 2015, mais bon.

Sur ce medames et messieurs, une bonne et heureuse année 2016, et surtout, Sláinte Mhath!


Meilleur Whisky de 2015

Bowmore Springtide


Meilleur Single Malt Scotch Whisky

Bowmore Springtide


Meilleur Blended Scotch Whisky

Douglas Laing Scallywag


Meilleur Whisky Canadien

Canadian Club Chairman’s Select 100% Rye


Meilleur Whiskey Américain

Buffalo Trace Experimental Collection Rye 12 ans


Meilleur Whisky du Monde (autres pays)

Amrut Single Cask – Sherry Cask SAQ


Meilleur rapport qualité/prix en SAQ

Forty Creek Barrel Select


Meilleur « Aurait dû Gagner un Prix »

Glenlivet Founder’s Reserve

Je ne mangerai plus de fromage Perron… ever

Je ne suis pas du genre chialeux, même que c’est un trait qui m’énerve vraiment chez la plupart des gens. Mais bon, tant qu’à avoir une belle tribune comme ce blogue, pourquoi pas s’en servir? Je n’aime pas taper sur les gens, mais je n’aime pas non plus qu’on me prenne pour un con.

Il y a de cela quelques mois, vers la fin-février, j’ai acheté un beau cheddar Perron vieilli 2 ans. J’adore balancer un bloc de fromage sur la table au dessert, il n’y a rien de tel pour accompagner un bon whisky.

Souper entre amis début-mars, j’ouvre le dit fromage et horreur, bien qu’il devait être bon encore des mois, il est fucking moisi. Déception. Mais bon, c’est de même, on ne peut pas y faire grand-chose immédiatement. Je prends une photo et je le fous au frigo dans un ziploc.

J’aurais bien aimé retourner l’échanger à l’épicerie, mais en connaissez-vous beaucoup vous des gens qui conservent leurs factures d’épicerie pendant des semaines? J’ai donc décidé de tendre une perche polie directement vers le manufacturier. Voici donc exactement ce que j’ai écrit:

imageDe : Martin Vigneault
Envoyé : 4 mars 2015 19:59
À : Reception
Objet : Cheddar moisi

Bonjour,

J’aimerais dans un premier temps vous féliciter pour vos produits car j’ai toujours eu un immense plaisir à sortir un Perron 2 ans en guise de déssert.


Mais malheureusement le dernier que j’ai acheté, bien que « meilleur avant » le mois d’Août 2015, affichait des traces de moissisure plutôt douteuses (voir photo). Je n’ai pas osé y goûter, encore moins le servir à mes convives. Honnêtement, bien que j’essaie de me dire que c’est un incident isolé, c’est quelque chose qui a un peu ébranlé ma confiance en vos produits.


En espérant que ça puisse vous aider à améliorer votre rigoureux contrôle de la qualité,


Merci beaucoup


Martin Vigneault

Quand même honnête et poli comme plainte, pour ne pas dire impeccable. Et bien le lendemain j’ai reçu cette réponse merdique:

Le 2015-03-05 à 09:17, Reception a écrit :


Bonjour m. Vigneault


Merci pour votre commentaire
Pour la moisissure il se peut que l’emballage ai été mal scellé ou qu’il y ait une petite fissure
À ce moment là de la moisissure peut s’installer


Bonne journée

Wait, what? On t’a vendu un fromage à 8$ pis t’en a pogné un moisi? Pas notre problème, mange d’la marde. En tout cas ça sonnait comme ça en maudit.

De : Martin Vigneault
Envoyé : 5 mars 2015 10:03
À : Reception
Objet : Re: Cheddar moisi


Merci pour votre réponse rapide,


Bien honnêtement je ne m’attendais pas à une réponse si désintéressée. Essentiellement si je comprends bien, vous me dites que ça peut arriver et que le hasard a voulu que je perde au change pour une erreur qui n’est pas la mienne.


J’étais prêt à tourner la page mais suite à cet exemple de service à la clientèle, je devrai tourner le regard vers d’autres marques le moment venu de faire l’achat de ce type de fromage.


Merci et bonne journée


Martin Vigneault
www.bloguedewhisky.com


http://bloguedewhisky.com/blog/fromage-whisky/

Je me disais peut-être qu’en les brassant un peu il se passerait de quoi. Je ne voulais même pas une caisse de fromage ou quoi que ce soit. Un simple « Nous sommes vraiment désolés de ce qui s’est produit M.Vigneault, ils vont vous l’échanger à l’épicerie » aurait suffi. Plus maintenant. Un accident ça peut arriver, mais leur service à la clientèle n’a fait qu’empirer les choses.

Le 2015-03-05 à 12:22, Reception a écrit:


Monsieur Vigneault


Normalement l’épicier qui vous l’a vendu devrait vous l’échanger ou le rembourser et le retourner à notre département de la qualité pour être analisé

Je suis vraiment désolé de vous avoir offensé ce n’était aucunement mon intention


Mes salutations

Helene Giguere

Too little, too late comme on dit. Malgré que juste pour « analisé » ça valait le coup!

Ensuite c’est quelqu’un du contrôle de la qualité qui se donna la peine de communiquer avec moi…

Le 2015-03-05 à 17:23, a écrit:


Bonjour Madame,


Nous avons bien reçu votre plainte, nous somme sincèrement désolé des incontinents que cela a dû vous occasionner. Je tiens à vous assurer que la confiance de nos clients dans nos produits nous tiens vraiment à cœur.


J’aimerais vous expliquer aussi que les problèmes de moisissure peuvent subvenir des fois quant le fromage n’est pas bien scellé, c’est extrêmement rare, mais ca peut arriver des fois. Le contacte du fromage avec l’air, fait accroitre les moisissures, ce qui diminue la durée de vie du fromage en question. D’après le numéro de lot du produit que vous avez, il s’agit belle et bien d’un produit qui a un meilleurs avant le 28 aout 2015.


Nous allons faire notre possible pour que cela ne se reproduise plus.


Vous pouvez nous renvoyer le produit pour que l’on puisse vous l’échanger, à l’adresse suivante :


Fromagerie Perron
156 Avenue Albert Perron
G8J 1L4
St-Prime (QC) Canada


Mes salutations les plus distinguées


Sara El Farouq
Directrice Contrôle Qualité | Fromagerie Perron
156 Ave Albert Perron, St-Prime, Qc, G8J 1L4
Bur : (418) 251-3164 poste 235

Que ce soit contrôle de la qualité du fromage ou contrôle de la qualité du français écrit, ils l’ont échappé en viarge. « désolé des incontinents », c’est à se pisser dessus! En plus je suis rendu une madame! Après tout ça, pensez-vous vraiment que je vais payer du transport pour vous renvoyer votre fromage? Peut-être que je pousse le bouchon un peu loin, mais c’est un feu que vous auriez dû éteindre dès le tout premier courriel!

De : Martin Vigneault
Envoyé : 5 mars 2015 19:53
À :
Objet : Re: Cheddar moisi


Bonjour et merci d’avoir répondu à mon courriel. Je vais bien évidemment vous retourner le fromage en question. La seule chose qui me travaille encore est que je ne crois pas avoir à payer les frais de transport pour vous faire parvenir le dit fromage.


Avez-vous une solution à me proposer?


Merci.


Envoyé de mon iPhone


Martin Vigneault

Ensuite, silence radio. Plus rien. On se rappelle que ça date du 5 mars 2015… Fail, fromagerie Perron, Fail…

Depuis je boycotte cette marque. Et ça me fait chier, surtout pour le sublime Perron aromatisé à La Criminelle de La Voie Maltée. Surtout parce que moi aussi j’ai des racines au Saguenay. Je ne boycotte pas Perron juste à l’épicerie, je les boycotte partout. C’est triste parce que plusieurs excellents petits restos de la capitale comme Les 3 Garçons ou bien Caza Calzone utilisent ce fromage dans certains plats. Si un menu de restaurant indique qu’il y a du Perron dans un plat, c’est certain que je ne le commanderai pas.

Comme le disait si bien le poète, romancier, nouvelliste, critique littéraire, dramaturge et éditeur américain Edgar Allan Poe (1809-1849):

Jamais plus…

Les 7 meilleurs whiskys de 2014

pappy 15

Bon et bien on est rendu à ce temps-là de l’année. Le temps des reflections sur ce qui vient de passer. Je risque d’avoir moins de verve et d’éloquence que mes collègues de Québec Whisky, mais bon…

Quoi dire de 2014? Parmi mes meilleurs de choix de l’année, un seul se retrouve actuellement en SAQ, et c’est bien parce que sa catégorie le requiert implicitement. Ce sera à mon avis une requête éternelle, on aura beau râler sur bien des aspects de notre sympathique monopole d’État, reste que le choix et la variété en matière de spiritueux (entre autres) sera toujours son pire défaut. Il suffit de mettre le nez en dehors de la province pour en être convaincu. Bien que ça ne parle pas que de cela, je vous invite à vous farcir cette apologie… courte mais appropriée.

Je pourrais aussi parler, cette fois-ci à la grandeur du monde des whiskys, de la mode des NAS, ou No Age Statement (Sans Énoncé d’Âge). Mais force est d’admettre que ce n’est plus simplement qu’une mode. Depuis la nuit des temps, l’âge indiqué sur la bouteille d’un whisky était gage de sa qualité, de sa rareté, et de bien d’autres trucs. De nos jours on voit de plus en plus d’embouteillages NAS, surtout provenant du marché écossais, ce qui nous indique que les réserves des distilleries baissent pas mal plus qu’ils n’avaient escompté. Certains réussiront à nous faire passer la pilule, d’autres non. Une chose est certaine, l’industrie entière du whisky met les voiles inéluctablement dans cette direction et si ça vous fait trop chier, vous n’aurez pas bien d’autres choix que celui d’arrêter de consommer du whisky.

Mais comme le disait si bien le général de l’Armée continentale puis renégat durant la guerre d’indépendance des États-Unis Benedict Arnold (1741-1801):

Je ne prendrai pas de calendrier cette année, car j’ai été très mécontent de celui de l’année dernière…

Mais ce que je retiens principalement de 2014 c’est que ça ne nous a pas empêchés d’avoir une année sacrément bien remplie de nouveautés et de plaisir… Merci à tous!

Sláinte et Bonne année 2015!


pappy 15

Meilleur Whisky de 2014

Pappy Van Winkle Family Reserve 15 ans


Highland Park Loki

Meilleur Single Malt Scotch Whisky

Highland Park 15 ans Loki


flaming heart 2012

Meilleur Blended Scotch Whisky

Compass Box Flaming Heart 4e édition


Forty Creek Evolution

Meilleur Whisky Canadien

Forty Creek Evolution 2014


pappy 15

Meilleur Whiskey Américain

Pappy Van Winkle Family Reserve 15 ans


Kavalan Solist Sherry Cask Strength

Meilleur Whisky du Monde (autres pays)

Kavalan Solist Sherry Cask Strength


Cutty Sark Prohibition

Meilleur rapport qualité/prix en SAQ

Cutty Sark Prohibition Edition


Ardbeg Supernova 2014

Meilleur « Aurait dû Gagner un Prix »

Ardbeg Supernova 2014


13 scotchs à offrir pour Noël

On est sur le point de sortir de la première fin de semaine de décembre et c’est traditionnellement, du moins par chez nous, celle où l’on monte le sapin et les décorations. C’est aussi le moment où il faut commencer à garder l’oeil ouvert afin d’amasser les présents nécessaires au réveillon.

Votre saoulon favori serait sûrement comblé avec un scotch de qualité, mais vos connaissances limitées et l’embarras du choix vous mettent des bâtons dans les roues?

Vous voulez demander conseil à un aimable conseiller de votre SAQ locale, mais comme 99% de ses collègues en ces temps de réjouissances, il connaît bien mieux le vino que le malt?

BLOGUEDEWHISKY.COM vous présente donc juste à point ce petit guide pratique et structuré comprenant treize scotchs triés sur le volet, pour tous les budgets et tous les goûts.

Comme le disait si bien le plus grand romancier de l’époque victorienne, Charles John Huffam Dickens (1812-1870) :

Pourquoi Noël arrive-t-il toujours quand les magasins sont bondés ?

Calqué sur son prédécesseur de l’an dernier, vous verrez aussi que ce guide semble afficher des similitudes avec les nouvelles pastilles de goût pour les spiritueux fins de la SAQ.

Bien que je n’avais que trois catégories l’an passé, je maintiens mon opinion qui dit que seulement cinq pastilles SAQ pour l’ensemble des spiritueux fins, c’est extrêmement réducteur. En attendant qu’ils en inventent d’autres, je garde encore trois catégories de single malt cette année, mais j’y ajoute une catégorie pour les blends ainsi qu’une bouteille wildcard.

Vous remarquerez que quelques choix de l’édition 2013 se retrouvent encore ici, mais s’ils sont sur la liste, c’est qu’ils le méritent et sont à tout casser. La seule chose malheureuse, c’est que ça nous permet de voir à quel point notre adoré monopole d’état gonfle les prix annuellement de façon éhontée…

Bonne chasse!


Doux et Sucré

$ – Budget plus modeste
Glenfiddich 12

Glenfiddich 12 ans

Ah, un bon vieux Glenfiddich. Ancré bien à côté du Glenlivet 12, mais avec un peu plus de poigne, ce single malt est un excellent compagnon pour s’initier au scotch whisky. On commence avec deux doigts à tous les samedis, et en un rien de temps on voudra en découvrir d’avantage.

52.00 $ – SAQ 00012385


$$ – Budget moins modeste
Glen Garioch 12

Glen Garioch 12 ans

Méconnu par chez nous, mais établi depuis des générations dans les highlands écossais, le Glen Garioch (prononcé Glen Geery) est un malt qu’on gagne à découvrir. Hormis son prix raisonnable, ses notes de poire, de toffee et de fudge, ainsi que son bel équilibre, sauront en charmer plus d’un, allant du plus naïf débutant au plus fin connaisseur.

67.50 $ – SAQ 11866571


$$$ – Budget de péteux
Highland Park 18

Highland Park 18 ans

Je récidive avec la même bouteille ici que l’an passé. C’est tellement divin, ça n’a pas rapport. Bien qu’il comporte des éléments qui pourraient le rendre éligible à d’autres catégories que celle de doux et sucré, le Highland Park 18 est tellement bien équilibré que ses subtilités viendront séduire n’importe qui, et ce de façon über-déconcertante. Ombre au tableau, certains requins de la SAQ ont jacké le prix hors de proportion. Mais bon, mettez 5$ par semaine dans une boite de kleenex vide et créez le « Fonds HP 18 », qui vous assurera d’en avoir toujours une bouteille à portée de main.

180.00 $ – SAQ 10224286


Fruité et Boisé

$ – Budget plus modeste
Glenlivet 15

Glenlivet 15 ans French Oak Reserve

Dans n’importe quel whisky show ou dégustation, devant un éventail de Glenlivet, les gens se garrochent inévitablement sur les whiskys plus vieux et rares, comme le 18 ans et plus. Parfois il est bien de s’arrêter et de goûter à des trucs auxquels on ne se serait pas normalement attardé. Dans ces découvertes se cache mon coup de coeur de la gamme régulière de Glenlivet, le 15 ans Frenck Oak Reserve. Ses accents fruités mariés à son fût de chêne limousin nous plongent dans un début d’ambiance de sherry cask dangereusement séduisante.

69.25 $ – SAQ 10652539


$$ – Budget moins modeste
Dalmore 12

Dalmore 12 ans

Issu d’un mélange de fûts de bourbon et de xérès, cette expression de base de la distillerie Dalmore est trop souvent sous-estimée. Un excellent achat sur des notes de caramel et de raisin qui évite de brusquer le néophyte dans son exploration de l’univers du scotch whisky. Au pire, quoi de mieux que de nous laisser convaincre par le master blender qui a recréé le whisky de l’Antarctique, Richard Paterson?

75.00 $ – SAQ 11247906


$$$ – Budget de péteux
Macallan Sienna

The Macallan Sienna

Je colle au même choix ici que l’an passé, car c’est un choix des plus ardus à déloger. Le Sienna ne nous déçoit pas une miette. Son ampleur riche de noix et de miel, couplée à ses notes de fruits et d’épices saura plaire au plus fin connaisseur. On se ferme les yeux et c’est pratiquement comme si on se retrouvait aux Easter Elchies. Macallan reste une pierre angulaire des whiskys du Speyside, et encore aujourd’hui le maître incontesté des scotchs mûris en fûts de sherry.

175.25 $ – SAQ 12051420


Corsé et Fumé

$ – Budget plus modeste
Bowmore 12

Bowmore 12 ans

Un autre revenant de l’an dernier, le Bowmore 12 ans a l’avantage d’être offert aussi en SAQ en format 350ml, si le récipiendaire est moins cher dans votre coeur ou si la tourbe est un concept qui vous effraie un peu plus (32.50 $ – 00514463). Bien que l’habitué aimera toujours s’y retrouver comme dans de bonnes vieilles pantoufles, ça reste un incontournable pour celui ou celle qui veut commencer à découvrir le mystérieux et fascinant univers d’Islay.

58.50 $ – SAQ 00330803


$$ – Budget moins modeste
Laphroaig Quarter Cask

Laphroaig Quarter Cask

Encore une bouteille de l’an passé! Mais que voulez-vous, si c’est bon, buvons-en! Les Quarter Cask, ce sont des barriques qui font le quart de celles plein format. Plus de bois en contact avec plus de whisky. Apporte une dimension unique à un des malts aussi uniques de l’Islay. Tourbe et fumée en puissance jumelés à du beurre et de la cassonade. Comme j’aime si bien le dire, un malt souverain à avoir impérativement en tout temps dans son armoire à whisky. On se répète, mais à quoi bon changer une formule gagnante?

70.00 $ – SAQ 10999938


$$$ – Budget de péteux
Lagavulin 16

Lagavulin 16 ans

Lagavulin. Un nom qui rime avec fumée, moustache, tourbe et Ron Swanson. Universellement reconnu comme un des plus grands malts d’Islay, sinon de l’Écosse entière, même si ce n’est pas mon plus haut score de tous les temps, je n’hésiterais pas une seconde à demander ce dram si j’étais sur mon lit de mort.

112.75 $ – SAQ 00207126


Blends

$ – Budget plus modeste
Cutty Sark Prohibition

Cutty Sark Prohibition Edition

Ce blend n’a pas de surprenant que ses qualités, mais aussi son prix et sa disponibilité inespérée en SAQ. Du haut de ses 50% d’alcool, cette édition limitée du Cutty nous offre de juteuses notes de toffee, de poivre et de vanille sur un léger fond de fumée et de sherry (Macallan quelqu’un?). Je ne ferais pas de vagues outre-mesure si ce n’était qu’un blend à 60$ régulièrement disponible en SAQ, mais pour une édition limitée d’un blend à 35$ qui n’était destinée au départ qu’au marché américain, ne laissez pas passer la chance de mettre la main sur une bouteille avant qu’il ne soit trop tard!

35.00 $ – SAQ 12276400


$$ – Budget moins modeste
JW Black Label

Johnnie Walker Black Label 12 ans

Quoi de mieux pour vendre le Black Label que de rappeler à tous que c’était le favori de Winston Churchill? Juteux, sucré, fumé et mielleux, c’est le blend qui touche le plus à tout et qui ratisse large afin de vous permettre de plaire à tous. Difficile de rater la cible avec ce choix classique.

53.75 $ – SAQ 00007880


$$$ – Budget de péteux
JW Platinum Label

Johnnie Walker Platinum Label 18 ans

Le Black Label sur les stéroïdes. Plus de finesse et de subtilité, grâce à sa maturité supplémentaire, impossible de se tromper si on veut faire plaisir à un habitué de la marque. Son emballage n’est pas piqué des vers non plus.

150.00 $ – SAQ 11838829


Wildcard

Glenmorangie Nectar d'Òr

Glenmorangie Nectar d’Òr

Avec ce choix tous les fans de Glenmorangie seront ravis. Le fût de Sauternes bonifie le miel classique de la distillerie pour en faire un malt qui se marie à merveille avec toute forme de dessert, que ce soit sucré ou fromagé. Parlant de fromage, c’est un whisky de choix pour agrémenter ou même assaisonner une fondue suisse

90.75 $ – SAQ 11573859