#442 • Highland Park Hjärta 12 ans

58.1% alc./vol.
Distillerie Highland Park, Kirkwall, Orkney, Écosse

Merci à André pour m’avoir fait essayer l’autre fois ce cask strength plutôt rare de la mythique Highland Park, le Hjärta.

Édition limitée de 3924 bouteilles, embouteillée au taux original non-dilué et disponible seulement à la boutique de la distillerie. Quand on parle de rareté, on fait pas bien bien mieux.

Comme le disait si bien l’écrivain et médecin russe puis soviétique Mikhaïl Afanassievitch Boulgakov (1891-1940):

C’est rare qu’on se sente heureux. C’est encore plus rare qu’on se sache heureux.

Orangé d’un HP non-dilué.

Nez:
Orge séchée, bruyère et miel en puissance. Jerky et planche de chêne. Herbeux et fumé.

Bouche:
Huileux, marqué par un rayon de miel épicé, chêne gorgé de vin rouge corsé.

Finale:
Plutôt courte pour son taux d’alcool, sur des notes de chocolat noir, d’épices, de fumée et de lardons.

Équilibre:
Solide, comme presque tous les HP. Seule ombre au tableau, et ne me pitchez pas de roches, Highland Park est un malt qui n’a pas besoin d’être embouteillé cask strength pour briller.

Note: