#101 • 1792 Ridgemont Reserve

46.85% alc./vol.
Distillerie Barton Brands, Bardstown, Kentucky, États-Unis

Merci à Josée, une collègue de mon épouse, qui m’a gracieusement offert cette belle bouteille au cou bardé de jute, pour services rendus, le beau Ridgemont Reserve 1792.

C’est un bourbon dans la plus stricte expression du terme, directement de Bardstown au Kentucky, la capitale du bourbon de l’univers. Il est vieilli huit ans, ce qui est respectable pour un bourbon, et est toujours produit comme un small-batch avec une clientèle-cible plutôt traditionnellement péteuse.

Il s’appelait au départ le Ridgewood Reserve, mais dû à une poursuite de Woodford Reserve, un autre excellent bourbon qui avait peur de la confusion que cela pouvait causer chez les clients, le Ridgewood changea de nom pour le Ridgemont Reserve en 2004. On y ajoute 1792 en référence à l’année où le Kentucky devint le 15e état américain.

Le Ridgemont Reserve 1792 est d’ailleurs le Official Toasting Bourbon of the Kentucky Bourbon Festival, c’est-à-dire qu’il est servi au festival comme bourbon officiel, notamment pour boire à la santé.

Comme l’a souvent dit le légendaire pionnier américain Daniel Boone quand il se frottait à des impondérables:

Avec de l’argent, chacun peut offrir des mets succulents et des vins renommés, mais la courtoisie et l’amabilité ne s’achètent pas.

Ça doit se trouver ça dans la palette Sico chez Rona, « orange bourbon »…

Nez:
Seigle et chêne, miel et menthe. Enrobé d’un doux ballet de cassonade et vanille qui ne trahit étonnamment en rien son taux d’alcool plutôt généreux.

Bouche:
Un gros front de miel sucré attaque en premier pour prestement battre en retraite devant les épices et la menthe.

Finale:
Un fond boisé de chêne fait office de scène pour un duel de longue haleine entre la vanille et le chocolat.

Équilibre:
Le bourbon parfait pour se planter sur la véranda en attendant de pied ferme l’orage épique qui nous libèrera du joug de cette canicule infernale.

Note:

Une pensée sur “#101 • 1792 Ridgemont Reserve”

Les commentaires sont fermés.